Nintendo optimiste pour sa nouvelle console Switch

La Switch arrivera sur le marché le 3... (PHOTO Kazuhiro NOGI, AFP)

Agrandir

La Switch arrivera sur le marché le 3 mars prochain.

PHOTO Kazuhiro NOGI, AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
TOKYO

La direction de Nintendo s'est montrée confiante mercredi sur les ventes de la Switch, sa nouvelle console disponible le 3 mars, au lendemain de la publication de résultats peu glorieux.

«Nous prévoyons toujours de livrer 2 millions de Switch courant mars», a déclaré lors d'une conférence de presse le patron de la firme, Tatsumi Kimishima, confirmant un chiffre déjà annoncé précédemment.

«Les réservations se déroulent bien et des boutiques ont déjà pré-vendu tous les exemplaires qui vont leur être livrés au départ», a-t-il ajouté. Et de promettre que le groupe était «en ordre de marche pour que l'approvisionnement s'effectue ensuite régulièrement».

Nintendo traverse actuellement une passe financière difficile et table sur la Switch pour l'aider à remonter la pente. L'action du pionnier japonais des jeux vidéo chutait mercredi matin à la Bourse de Tokyo dans des proportions allant de 3,5% à 5% au lendemain de l'annonce de résultats opérationnels jugés mauvais.

«C'est un nouveau concept de console qui permet de jouer partout et à tout moment», a rappelé le patron qui a aussi voulu rassurer des analystes craignant que la nouvelle console ne cannibalise les ventes de la série de modèles de poche 3DS/2DS.

Il est en effet possible de jouer avec la Switch aussi bien à domicile qu'à l'extérieur avec la partie amovible similaire à une tablette avec deux manettes détachables.

«La Switch a des particularités qui la différencient des 3DS, et le prix n'est pas le même», a souligné M. Kimishima, précisant que «plus de 100 jeux étaient en cours de développement de la part de 70 entreprises».

«Nous pensons qu'il existe encore une demande pour les vrais consoles de poche», a-t-il insisté.

La Switch arrivera sur le marché le 3 mars, au moment où Nintendo est à un tournant stratégique imposé par une conjoncture défavorable, en grande partie due d'un côté à la concurrence des divertissements sur téléphones, de l'autre au succès de la console haut de gamme PlayStation 4 du rival et compatriote Sony.

Les ventes de sa console de salon Wii U, qui n'a jamais vraiment trouvé son public, sont désormais en chute libre en attendant la Switch.

Celles des modèles portables 3DS et 2DS se portent mieux, grâce au succès des jeux Pokemon, «monstres de poche» qui bénéficient d'un notable regain d'intérêt depuis le succès de Pokemon Go sur mobiles, même si ce jeu à télécharger a été développé par un studio tiers, l'américain Niantic.

Nintendo est désormais conscient de l'impossibilité de tourner le dos aux téléphones et tablettes et propose de vrais jeux pour ces terminaux: au réseau social ludique Miitomo lancé en mars 2016, s'est ajouté Super Mario Run puis viendra ce jeudi Fire Emblem Heroes.




publicité

publicité

Les plus populaires : Techno

Tous les plus populaires de la section Techno
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer