Google passe un accord avec le fisc indonésien

Le fisc accusait Google de ne pas avoir... (AP, Virginia Mayo)

Agrandir

Le fisc accusait Google de ne pas avoir réglé l'intégralité des impôts qu'il devait au titre de 2015. Si tel était le cas, Google devrait s'en acquitter et régler une lourde amende, pour une somme totale d'environ 420 millions de dollars, avait-il annoncé.

AP, Virginia Mayo

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
JAKARTA

Google a accepté de payer des impôts à l'Indonésie à l'issue d'un accord trouvé avec le gouvernement qui avait ouvert une procédure pour une fraude fiscale présumée en 2015, a annoncé mardi la ministre des Finances, sans divulguer le montant de la transaction.

«Nous avons eu une discussion avec eux (Google) et nous sommes parvenus à un accord basé sur la déclaration d'impôts de 2016, mais dès lors que c'est confidentiel, nous ne communiquons pas le montant», a déclaré à la presse la ministre des Finances Sri Mulyani Indrawati sans autres précisions.

Cet accord met un terme à un conflit qui opposait le gouvernement et Google depuis septembre 2016. Le fisc indonésien avait alors annoncé que le géant de l'internet américain avait refusé à des contrôleurs des impôts l'accès à ses états financiers, et qu'une enquête serait ouverte.

Le fisc accusait Google de ne pas avoir réglé l'intégralité des impôts qu'il devait au titre de 2015. Si tel était le cas, Google devrait s'en acquitter et régler une lourde amende, pour une somme totale d'environ 420 millions de dollars, avait-il annoncé.

Google avait réfuté toute fraude et assuré avoir payé tous ses impôts et taxes en Indonésie depuis l'ouverture de ses bureaux à Jakarta en 2011.

La ministre indonésienne n'a pas fait de déclaration sur ce que Google pourrait éventuellement devoir pour les exercices antérieurs.

Les services fiscaux et Google n'étaient pas joignables pour commenter l'information.

Jakarta fait aussi pression sur d'autres géants de la haute technologie comme Facebook ou Yahoo! pour éclaircir leurs pratiques fiscales.

Les entreprises mondiales de l'internet ont massivement investi ces dernières années en Indonésie, un marché clé pour elles.

Un tiers des 255 millions d'Indonésiens a accès à internet. Selon des analystes, la proportion devrait grimper à la faveur d'une amélioration des réseaux d'un bout à l'autre de l'archipel.




publicité

publicité

Les plus populaires : Techno

Tous les plus populaires de la section Techno
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer