Les écrans OLED en perte de vitesse

La technologie OLED n'est pas prête à entrer dans tous... (PHOTO PANASONIC / ASSOCIATED PRESS)

Agrandir

La technologie OLED n'est pas prête à entrer dans tous les foyers à cause du prix de ses principaux modèles.

PHOTO PANASONIC / ASSOCIATED PRESS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(LAS VEGAS) Les tendances se précisent à la veille de l'ouverture officielle du Consumer Electronics Show (CES) et, avant même le dévoilement du premier nouveau téléviseur grand format, on semble déjà distinguer un premier perdant: la technologie OLED.

> Le Blogue Techno de Jean-François Codère

La quasi-totalité des grands noms de l'électronique se donne rendez-vous chaque début d'année à Las Vegas pour lever le voile sur une orgie de nouveaux gadgets, allant des «bébelles» de marché aux puces aux écrans géants à plus de 100 000$ pièce.

Samsung, Sony, Sharp et LG, entre autres, tiendront de grandes conférences de presse aujourd'hui pour promouvoir leur collection 2014.

Vedettes de cet événement depuis quelques années déjà, les écrans à diodes organiques électroluminescentes - DELO en français, OLED en anglais - ne devraient pas y être très visibles.

D'un point de vue technique, les écrans OLED se distinguent principalement de leurs rivaux par leur extrême minceur, le fait qu'on peut les plier et la qualité exceptionnelle de leur image. Les signes de leur déchéance se sont toutefois multipliés au cours des derniers jours.

Sony et Panasonic jettent l'éponge

L'un des plus importants est venu de la rupture du partenariat entre Sony et Panasonic pour la production d'écrans de ce type.

Rapportée le jour de Noël, cette rupture serait due aux difficultés techniques insurmontables auxquelles se sont butés les deux constructeurs, selon le Nikkei Asian Review. L'idée était de combiner la technologie OLED de Sony avec les méthodes de fabrication de Panasonic.

Quelques jours auparavant, LG et Samsung, grands promoteurs de la technologie OLED l'année dernière, avaient presque simultanément annoncé leur intention de présenter au CES des modèles à ultra haute définition de 105 pouces. Or, même s'ils sont incurvés, une forme tout indiquée pour la technologie OLED, les écrans de ces modèles emploieront des panneaux à diodes électroluminescentes (DEL ou LED) conventionnels.

La firme de recherche NPD s'est aussi mise de la partie dans un bulletin récent où Paul Gagnon, directeur mondial de la recherche sur les téléviseurs pour NPD DisplaySearch, affirmait que «la technologie OLED ne devrait pas voir de croissance significative avant deux ou trois ans».

Finalement, les analystes Jonathan Dorsheimer et Josh Baribeau, de la firme Canaccord Genuity, en ont remis une couche le 27 décembre en publiant une recherche défavorable à propos d'Universal Display, un important fabricant d'écrans OLED qui emploie justement ces quatre lettres à titre de symbole boursier.

«Bien qu'il y aura probablement quelques téléviseurs et téléphones OLED à l'affiche [au CES], nous ne croyons pas qu'ils pénétreront en masse dans les foyers», écrivent-ils, en encourageant leurs clients à profiter de l'engouement momentané que pourrait procurer le CES pour se débarrasser de leurs actions de l'entreprise.

Victime du prix

Malgré ses avantages techniques indéniables (voir encadré), la technologie OLED reste donc victime des difficultés liées à sa production, et des coûts exorbitants que celles-ci engendrent.

Les deux principaux modèles de téléviseurs OLED présentement commercialisés, par Samsung et LG, coûtent un peu plus de 10 000$, pour des écrans de 55 po.

À court terme, il semble que la plupart des manufacturiers concentreront donc leurs efforts de marketing sur les téléviseurs à ultra haute définition (UHD), aussi appelés «4K» parce qu'ils offrent une résolution quatre fois plus élevée que la haute définition (HD) régulière.

Bien qu'il soit techniquement possible de produire des écrans 4K avec la technologie OLED, comme l'ont démontré Panasonic et Sony au CES l'an dernier, c'est présentement la technologie LED qui tient le haut du pavé pour ce type d'écrans.

Suivez les comptes rendus de notre reporter, cette semaine, du CES à Las Vegas.

----------------

LES AVANTAGES DE LA TECHNOLOGIE OLED

> Qualité des contrastes et brillance de l'image

> Minceur

> Légèreté

> Flexibilité de l'écran

> Consommation d'énergie inférieure

> Plus grand angle de visionnement sans distorsion




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Techno

Tous les plus populaires de la section Techno
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer