Le combat revanche Alvarez-Golovkin est annulé

Saul «Canelo» Alvarez et Gennady Golovkin s'étaient livré un... (ARCHIVES AFP)

Agrandir

Saul «Canelo» Alvarez et Gennady Golovkin s'étaient livré un combat nul controversé en septembre dernier.

ARCHIVES AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
Los Angeles

La revanche entre «Canelo» et «Triple G», possiblement le combat le plus attendu de l'année, n'aura pas lieu.

Saul «Canelo» Alvarez s'est retiré du combat de championnat du monde des poids moyens qu'il devait livrer à Gennady Golovkin le 5 mai prochain. Le Mexicain a pris cette décision à la suite de ses deux tests antidopage positifs de février dernier.

«J'ai toujours été un boxeur propre et je serai toujours un boxeur propre, a-t-il déclaré mardi au cours d'une téléconférence. Je veux prouver sans l'ombre d'un doute que je n'ai jamais intentionnellement pris du clenbutérol. Je n'ai rien à cacher et je veux rester ouvert et transparent tout au long de ce processus. Je n'ai jamais utilisé de produits interdits.»

Le combat présenté dans le cadre des festivités du Cinco de Mayo à Las Vegas devait être la revanche de l'affrontement de septembre dernier. Mais le 5 mars, le promoteur d'Alvarez, Golden Boy Promotions, a dévoilé que son protégé avait échoué deux tests antidopage au clenbutérol en février.

Son équipe a jeté le blâme sur de la viande contaminée et Alvarez a accepté à se soumettre à des tests inopinés.

Il aurait été surprenant que la Commission athlétique du Nevada donne le feu vert à la tenue du combat étant donné tenu qu'elle avait suspendu provisoirement Alvarez. Ce dernier pourrait être plus sévèrement sanctionné.

Alvarez doit se présenter devant la commission le 18 avril. Le président de Golden Boy, Eric Gomez, a déclaré mardi que les promoteurs ont été prévenus qu'Alvarez n'obtiendrait pas le feu vert pour se battre le 5 mai.

«Je ne vous ai jamais laissés tomber, a lancé Alvarez pour ses partisans. Je ne vous ai jamais laissés tomber et je ne le ferai jamais. J'ai du respect pour ce que je fais.»

Golovkin souhaite affronter un adversaire différent lors du gala du 5 mai, présenté au T-Mobile Arena de Las Vegas, mais l'événement n'approchera jamais de l'envergure de celle qu'aurait atteinte un combat revanche contre le Mexicain. Il est encore possible que les deux boxeurs s'affrontent plus tard cette année, selon la sanction dont écopera Alvarez.

Le Kazakh ne croit toutefois pas à la raison invoquée par le clan d'Alvarez.

«Encore de la viande mexicaine? Voyons, a -t-il déclaré il y a quelques semaines. Je vous l'ai dit: ce n'est pas la viande, c'est Canelo. C'est son équipe. (...) Canelo est un tricheur. Ils utilisent ce produit et ils prétendent que ça ne s'est jamais produit.»

En septembre dernier, les deux boxeurs s'étaient livré un combat nul controversé, alors que la juge Adalaide Byrd a remis une carte de 118-110 en faveur du Mexicain. Don Trella a vu un combat nul (114-114), tandis que Dave Moretti a favorisé le Kazakh, 115-113.

Ce résultat avait permis à Golovkin de conserver ses ceintures de l'International Boxing Federation (IBF), de l'International Boxing Organization (IBO), de la World Boxing Association (WBA), ainsi que du World Boxing Council (WBC).

Par ricochet, ce combat affectera également le Québécois David Lemieux. le poids moyen devait assurer la demi-finale de ce gala, contre un adversaire qui demeurait à être annoncé. Camille Estephan, président d'Eye of the Tiger Management et gérant de Lemieux, a déclaré le week-end dernier qu'il pourrait rapatrier son protégé au Québec pour livrer ce combat.




Rondelle Libre >

123302:liste;4317250:box; 300_billet-brunet.tpl:file;
la boite:1600166:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer