WBC: Tony Bellew surprend David Haye

Natif de Liverpool, Tony Bellew évoquait récemment sa retraite... (Photo Andrew Couldridge, Live Action/REUTERS)

Agrandir

Natif de Liverpool, Tony Bellew évoquait récemment sa retraite prochaine, mais va peut-être rester un peu plus longtemps chez les lourds.

Photo Andrew Couldridge, Live Action/REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
PARIS

Le Britannique Tony Bellew a créé la surprise en battant samedi à Londres son compatriote David Haye par jet de l'éponge à la onzième reprise dans un affrontement sans titre en jeu.

Tony Bellew, 34 ans, 1,91 m, qui a signé sa 29e victoire en 32 combats, était monté chez les lourds pour ce combat, lui qui est actuellement champion du monde WBC des lourds-légers.

Haye, âgé de 36 ans, mesurant lui aussi 1,91 m, et qui a concédé la troisième défaite de sa carrière, pour 27 victoires, a notamment été champion du monde WBA des lourds entre 2009 et 2011.

Les deux hommes avaient fait monter la sauce depuis deux mois à coups de déclarations injurieuses et de menaces.

Plus léger de cinq kilos que son adversaire et visiblement moins affuté, Bellew avait prévenu que son adversaire aurait l'avantage dans les quatre premiers rounds.

Et ce fidèle partisan d'Everton se montrait logiquement attentiste, dans une O2 Arena dont l'ambiance n'était pas sans rappeler celle d'un stade de foot.

Tout basculait au sixième round, quand après un choc involontaire, Haye se blessait à la jambe droite puis était envoyé deux fois brièvement au tapis, sans être compté.

Après ce retournement de situation, privé de sa jambe d'appui, il constituait une cible facile pour Bellew et ne tenait plus qu'au courage.

Au 11e round, une succession de coups conclue par un crochet du gauche faisait chuter Haye au travers des cordes. Le Londonien, bien que compté par l'arbitre, semblait pouvoir reprendre le combat in extremis, mais son coin en décidait autrement.

«On s'est dit beaucoup de choses violentes ces dernières semaines, mais c'est fini maintenant», a assuré Bellew après le combat.

Le natif de Liverpool, qui évoquait récemment sa retraite prochaine, va peut-être rester un peu plus longtemps chez les lourds.

Il s'est en effet adressé à un autre Britannique, Anthony Joshua, présent dans la salle, qu'il dit souhaiter rencontrer alors que le combat à Wembley entre le champion du monde IBF des lourds et l'Ukrainien Vladimir Klitschko aura lieu le 29 avril devant 90 000 spectateurs.

«Je ne m'attendais pas à ce qu'il frappe aussi fort, il a un très gros coeur», a pour sa part souligné Haye.

«Il m'a battu à la régulière, je ne vais pas chercher d'excuses», a indiqué le «Hayemaker», qui s'est dit ouvert à l'idée d'un match revanche, organisé à Liverpool.




publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer