Anderson Silva suspendu pour utilisation de stéroïdes

Anderson Silva (à gauche) a été discrédité de... (PHOTO AP)

Agrandir

Anderson Silva (à gauche) a été discrédité de sa victoire face à Nick Diaz, en janvier.

PHOTO AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Associated Press
Las Vegas

La Commission athlétique du Nevada a imposé la sanction maximale à l'ancien champion du UFC, Anderson Silva, puisqu'il a échoué un test antidopage au mois de janvier dernier.

Le président de la Commission, Francisco Aguilar, a déclaré que Silva, 40 ans, allait être suspendu pour un an en plus d'être discrédité de sa victoire face à Nick Diaz, en janvier. Il devra aussi payer 380 000$ d'amende.

Le combat est considéré comme un non-lieu. Il s'agissait du retour de Silva dans l'octogone à l'âge de 39 après qu'il se soit fracturé la jambe, 13 mois auparavant.

Aguilar a déclaré que Silva avait fourni des témoignages contradictoires après avoir testé positif pour utilisation de métabolites de drostanolone, le 9 janvier.

Silva est considéré comme un des plus grands combattants dans l'histoire du sport.

Il a défendu son titre des 185 livres avec succès à 10 occasions dans un intervalle de sept ans jusqu'à ce qu'il s'incline devant Chris Weidman en 2013.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer