L'IBF refuse la demande d'Adonis Stevenson

Adonis Stevenson... (Photo Robert Skinner, archives La Presse)

Agrandir

Adonis Stevenson

Photo Robert Skinner, archives La Presse

Partager

Adonis Stevenson n'a décidément pas de chance du côté de l'IBF par les temps qui courent. La Presse vient en effet d'apprendre que l'organisme de sanction a refusé de créer un titre intérimaire à 168 livres, comme le demandait le Groupe Yvon Michel (GYM).

Ce titre aurait permis à Stevenson de combattre ce printemps sans avoir à attendre l'issue du combat d'unification entre le champion IBF Carl Froch et le champion WBA Mikkel Kessler. S'il avait remporté ce titre intérimaire, Stevenson aurait pu hériter automatiquement du titre régulier dans le cas où le gagnant de Froch-Kessler avait refusé de l'affronter - une issue très probable. Mais l'IBF a fermé la porte à cette demande.

« Beaucoup d'organismes de sanction multiplient les titres intérimaires. Mais à l'IBF, on veut se tenir loin de cette tendance, a expliqué le responsable des championnats à l'IBF, Lindsey Tucker. La majorité des membres du Conseil a donc rejeté cette idée. »

Selon M. Tucker, l'IBF pourrait créer un titre intérimaire seulement si un champion se blessait et était sur la touche plus de neuf mois, mais pas dans le cas d'un combat d'unification.

Rappelons que Carl Froch a demandé à l'IBF la semaine dernière la permission de ne pas affronter son aspirant obligatoire dans les prochaines semaines. Selon les règles de l'IBF, le champion aurait dû se mesurer à Adonis Stevenson avant le 26 février, soit neuf mois après avoir enlevé le titre à Lucian Bute.

L'IBF a accepté la demande de l'Anglais puisqu'un champion peut se soustraire à ses obligations s'il livre un combat d'unification, soit un combat contre un champion d'une autre organisation.

Yvon Michel n'est pas inquiet

La décision de L'IBF ne semble pas inquiéter Yvon Michel. Le promoteur pense que son poulain n'aura pas à attendre trop longtemps puisque selon lui Froch va abandonner le titre avant d'affronter Kessler.

Car même si l'IBF a accepté l'unification, l'organisme l'a fait en imposant quelques conditions. « Et je ne pense pas qu'ils vont réussir à respecter les conditions », lance Yvon Michel.

L'IBF exige entre autres que Froch-Kessler ait lieu avant le 27 avril. Or, le combat a été annoncé pour le 25 mai. « Je pense que HBO n'a pas de date avant mai. Mon sentiment, c'est qu'ils vont devoir choisir entre livrer un combat à deux ceintures ou livrer un combat sur HBO, explique Yvon Michel. Moi je pense qu'Adonis va se battre au printemps pour le titre vacant. »

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600166:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer