Patrick Chan en embuscade

Le Canadien Patrick Chan a offert une solide... (Photo Paul Chiasson, PC)

Agrandir

Le Canadien Patrick Chan a offert une solide performance lors de son programme court, mais ce ne fut pas assez pour battre le Japonais Yuzuru Hanyu.

Photo Paul Chiasson, PC

(Sotchi) Son nom est Yuzuru Hanyu, il est Japonais et est âgé de 19 ans. Et s'il n'en tient qu'à ce jeune prodige, le Canada devra encore attendre avant de remporter une médaille d'or en patinage artistique masculin.

Jeudi, dans le programme court de la compétition, Hanyu a obtenu un score de 101,45. Pas besoin d'être un expert pour comprendre la signification de cette note. Suffit de savoir qu'un résultat supérieur à 100 frôle la perfection et n'avait pas encore été attribué cette saison. Patrick Chan en a semblé un peu agacé, même s'il n'a pas voulu critiquer les juges.

> Consultez la fiche de Patrick Chan

Avec son pointage de 97,52, Chan occupe le deuxième rang. «Quatre points de retard, ce n'est pas gigantesque, a dit le triple champion du monde. J'aime être en deuxième place. C'est lui qui sera la cible plutôt que moi. On verra comment il réagira.»

Le programme long, présenté vendredi, compte pour les deux tiers de la note finale. La lutte entre Hanyu et Chan promet d'être féroce. Les deux hommes détiennent une bonne avance sur leur plus proche poursuivant, l'Espagnol Javier Fernandez, et l'un d'eux devrait obtenir la médaille d'or.

Plus tôt cette semaine, Chan a participé au concours par équipes, une nouvelle compétition olympique. Sa contribution n'a pas été à la hauteur de ses attentes.

«C'est pourquoi ma performance d'aujourd'hui (jeudi) me rend très heureux. C'est un grand soulagement. J'ai un peu raté ma réception après un triple axel et j'étais content de ne pas tomber. J'avais tellement d'énergie, je pense avoir trop forcé la note.

- Dans quel état d'esprit aborderas-tu le programme long?

- Je patinerai pour moi, pas pour le Canada, pas pour les médias. Je prendrai une grande respiration et j'aurai du fun. Je veux savourer le moment. Et en quittant la patinoire, je veux être fier de ce que j'aurai accompli.»

Chan dit bien maîtriser son programme long, notamment sur le plan du rythme. S'il gagne la médaille d'or, il deviendra le premier patineur canadien à réussir l'exploit. Dans l'histoire olympique, le pays a remporté quatre fois l'argent et quatre fois le bronze dans cette discipline.

L'un de ces médaillés, Brian Orser (deuxième place en 1984 et 1988), est aujourd'hui l'entraîneur de Yuzuru Hanyu et de Javier Fernandez. En cas de victoire, Hanyu deviendra le plus jeune patineur à décrocher l'or depuis l'Américain Dick Button en 1948, à Saint-Moritz.

Notons enfin que le Russe Evgeni Plushenko, un des favoris de l'épreuve malgré ses 31 ans, a déclaré forfait durant son échauffement en raison d'une blessure.




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite:2450047:box

Rondelle Libre >

123302:liste;4317250:box; 300_billet-brunet.tpl:file;
la boite:1600166:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;
la boite:2478966:box

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer