Les planchistes pourraient offrir au Canada sa première médaille

Maxence Parrot... (Photo Andy Wong, Associated Press)

Agrandir

Maxence Parrot

Photo Andy Wong, Associated Press

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marc Delbès
La Presse Canadienne
Montréal

Le Comité olympique canadien n'en démord pas: c'est le premier rang au tableau des médailles qu'on vise aux Jeux olympiques de Sotchi. Ce sera maintenant aux athlètes de passer de la parole aux actes.

Et ses planchistes pourraient permettre au Canada de s'inscrire au tableau des médailles dès la première épreuve des jeux. Le Bromontois Maxence Parrot fait figure de grand favori pour l'épreuve de slopestyle, une discipline qui fait ses débuts aux Jeux d'hiver à Sotchi.

Le jeune planchiste de 19 ans est l'athlète de l'heure en slopestyle. Après avoir signé son premier succès en Coupe du monde à la mi-janvier à Stoneham et remporté deux médailles d'or aux X-Games la semaine suivante, il a dominé les qualifications jeudi.

Son coéquipier Sébastien Toutant est également un sérieux candidat au podium. Mark McMorris, de Regina, qui était également pressenti pour la victoire, n'a pas réussi à se qualifier directement pour la finale, jeudi, lui qui souffre d'une fracture d'une côte. Mais il peut toujours mêler les cartes s'il parvient à offrir une performance à la hauteur de son talent en demi-finale.

Si la première journée de véritables compétitions pouvait commencer en fanfare pour le Canada au Parc extrême de Rosa Khutor, la finale des bosses chez les dames en soirée à Sotchi est promise à une compétition relevée.

Les soeurs Chloé et Justine Dufour-Lapointe tenteront de faire obstacle à l'Américaine Hannah Kearney, championne olympique en titre.

Kearney a dominé la qualification jeudi, devant respectivement Chloé et Justine. La troisième des «soeurs volantes», Maxime, sera également de la finale, tout comme Audrey Robichaud.

L'équipe canadienne de patinage artistique entreprend la deuxième journée du tout nouveau concours par équipes au deuxième rang avec 17 points, deux de moins que la Russie.

Dans le camp canadien, on misera maintenant sur le programme court de Kaetlyn Osmond chez les dames et la danse courte de Tessa Virtue et Scott Moir pour consolider ou même améliorer cette position. Le programme libre en couple est également à l'affiche, et Kirsten Moore-Towers et Dylan Moscovith doivent prendre la relève à Megan Duhamel et Eric Radford.

L'équipe canadienne de hockey féminin, en quête d'une quatrième médaille d'or olympique d'affilée, disputera son premier match du tournoi contre la Suisse. Les grandes rivales des Canadiennes, les Américaines, seront également en action contre la Finlande.

Jean-Philippe Le Guellec, qui en est à ses derniers Jeux olympiques, sera à la tête de l'équipe canadienne de biathlon dans le sprint 10 km. Il est devenu fin 2012 le premier Canadien à remporter une étape de la Coupe du monde.

Mathieu Giroux, médaillé d'or de Vancouver à la poursuite, sera le premier patineur de vitesse canadien en compétition alors qu'il prendra part au 5000 mètres, une distance où il ne fonde pas de grand espoir.

Les skieurs alpins, Erik Guay en tête, auront un dernier entraînement avant la descente prévue dimanche. L'athlète de Mont-Tremblant aura à coeur de faire mieux que sa 15e place de vendredi.




À découvrir sur LaPresse.ca

  • À surveiller samedi

    Sotchi 2014

    À surveiller samedi

    Voici l'horaire des athlètes canadiens qui seront en action samedi aux Jeux olympiques de Sotchi. »

publicité

la boite:2450047:box

publicité

publicité

la boite:2478966:box

publicité

publicité

image title
Fermer