Un Brésil en proie au doute contre une Colombie optimiste

Neymar (Brésil) et James Rodriguez (Colombie).... (Photos AFP)

Agrandir

Neymar (Brésil) et James Rodriguez (Colombie).

Photos AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Tales Azzoni
Associated Press
Teresopolis

Le Brésil et la Colombie entreprendront les quarts de finale de la Coupe du monde dans des états d'esprit très différents.

Les joueurs brésiliens sont en proie au doute après un début de tournoi plus difficile que prévu, alors qu'ils jouent devant leurs partisans. La Colombie est quant à elle optimiste après avoir offert des prestations convaincantes et signé quatre gains d'affilée.

Tandis que les hôtes ont battu les Chiliens de justesse aux tirs au but pour éviter l'élimination au deuxième tour, les Colombiens y sont allés d'une victoire claire de 2-0 contre l'Uruguay pour atteindre les quarts de finale du Mondial pour la première fois.

Les rivaux sud-américains s'affronteront vendredi dans la ville du nord-est de Fortaleza. Le Brésil tentera de poursuivre sa quête pour un sixième titre à la Coupe du monde, et la Colombie cherchera à prolonger le meilleur parcours de son histoire lors du tournoi par excellence du foot.

Même si la tradition et l'avantage du terrain les favorisent, les Brésiliens sont loin d'être les grands favoris. Une victoire relativement difficile contre la Croatie en match d'ouverture, une nulle contre le Mexique et une victoire contre un Cameroun en désarroi dans la phase de groupe ont précédé le match éliminatoire contre le Chili.

«C'est normal que les gens exigent que l'équipe joue mieux, a commenté le sélectionneur brésilien Luiz Felipe Scolari. Mais c'est tout aussi normal de voir ce que nous avons vu à cette Coupe du monde jusqu'ici. Il y a eu plusieurs matchs serrés. Il n'y a aucune différence entre les équipes qui ont une longue tradition et des titres mondiaux, et les autres équipes. Les matchs se décident aux penalties, dans les dernières minutes, à la suite d'erreurs.»

La sélection colombienne a remporté tous ses matchs sans trop de difficulté, en partie parce qu'elle présente la deuxième meilleure attaque du tournoi avec 11 buts - un de moins que les Pays-Bas. Elle affiche également une défensive solide, comme en font foi ses deux buts accordés. Le Brésil, de son côté, a marqué huit buts et en a alloué trois.

«Nous sommes très heureux parce que nous écrivons l'histoire, a noté le milieu colombien James Rodriguez, le meilleur buteur du tournoi avec cinq filets. Nous voulons en faire plus, car nous avons une équipe qui veut vraiment gagner.»

La Colombie a vaincu le Brésil deux fois seulement, dont la dernière fois à la Copa America de 1991. Il y a toutefois eu des matchs nuls lors des quatre plus récents affrontements entre les deux équipes, notamment lors d'un match amical disputé à New York en 2012.

Le Brésil a maintenant atteint les quarts de finale dans six Coupes du monde de suite, mais a été éliminé à ce stade les deux dernières fois.




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite:2586842:box

Rondelle Libre >

123302:liste;4317250:box; 300_billet-brunet.tpl:file;
la boite:1600166:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer