Le pays de Galles en demi-finale aux dépens de la Belgique

Ashley Williams, au centre, a créé l'égalité à la... (PHOTO Michael Sohn, AP)

Agrandir

Ashley Williams, au centre, a créé l'égalité à la 30e minute. Hal Robson-Kanu et Sam Vokes ont marqué les autres buts des Gallois.

PHOTO Michael Sohn, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Graham Dunbar
Associated Press
LILLE

Le pays de Galles a effacé un déficit d'un but et renversé la Belgique 3-1 vendredi pour atteindre les demi-finales de l'Euro 2016.

Cette fois-ci, les Gallois ne s'en sont pas remis à leur joueur étoile, Gareth Bale, tandis qu'ils effaçaient un déficit d'un but encaissé à la 13e minute pour se faufiler dans le carré d'as d'un tournoi majeur pour la première fois de leur histoire.

Hal Robson-Kanu a donné les devants aux siens à la 55e, et Sam Vokes a asséné le coup de grâce aux Belges avec une autre tête imparable à la 85e. Robson-Kanu a réalisé le plus beau jeu de sa carrière en déjouant deux défenseurs avant d'y aller d'un pivot «à la Cruyff» et de décocher un tir qui a trompé la vigilance du gardien belge Thibaut Courtois.

«C'est l'instinct, a dit Robson-Kanu, qui est devenu joueur autonome après avoir écoulé son contrat avec Reading, un club de deuxième division anglaise. C'était la meilleure option pour créer de l'espace et heureusement je me dirigeais vers le filet. C'est une bonne sensation.»

Vokes s'était amené dans la rencontre à titre de réserviste et a jailli sur une passe transversale de Chris Gunter pour déjouer Courtois. Les partisans gallois sont immédiatement devenus hystériques, en dépit du fait que le stade était majoritairement occupé par des partisans de la Belgique.

«C'était comme si nous jouions à Bruxelles ce soir, a déclaré l'entraîneur gallois Chris Coleman, qui avait aussi mené son équipe à la victoire contre la Belgique en phase de qualifications l'an dernier. Nous avions l'impression que nous avions quelque chose à offrir ce soir. Tu dois avoir l'audace de rêver.»

Cette dernière a ouvert la marque dès la 13e minute, à la suite d'une puissante frappe d'une distance de 25 mètres de Radja Nainggolan. Les Gallois ont toutefois riposté grâce à une tête du capitaine Ashley Williams survenue à la 30e.

La Belgique a obtenu de nombreuses chances de marquer, mais l'attaquant Romelu Lukaku les a sabotées au début de chaque demie.

«Pendant les premières 20-25 minutes, nous avons dominé le pays de Galles, a évoqué l'entraîneur belge Marc Wilmots. Sauf que nous avons levé le pied et je ne suis pas en mesure d'expliquer pourquoi.»

Le pays de Galles affrontera le Portugal en demi-finale à Lyon le 6 juillet.

Ce match opposera les deux joueurs étoiles du Real Madrid - Bale et Cristiano Ronaldo. Il pourrait cependant se révéler inégal en raison des suspensions qui pèsent sur le pays de Galles.

Aaron Ramsey, un joueur reconnu pour son acharnement, et le défenseur Ben Davies ont écopé de cartons jaunes vendredi et rateront le duel contre le Portugal.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer