L'avenir du mythique New York Cosmos en discussions

Le Cosmos a remporté en novembre le titre... (ARCHIVES REUTERS)

Agrandir

Le Cosmos a remporté en novembre le titre NASL, mais le club a perdu entre six et huit millions de dollars cette saison.

ARCHIVES REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
New York

L'avenir du New York Cosmos est actuellement en discussions mais le mythique club où a évolué Pelé n'a pas déposé son bilan, contrairement à ce qui est rapporté dans la presse, a indiqué mardi à l'AFP une source proche du dossier.

«Aucune décision n'a encore été prise à propos d'une cessation des activités. Les contrats de certains joueurs n'ont pas été renouvelés ou prolongés», a expliqué cette source.

«Le club ne sait pas quelle direction il va prendre, il est possible que l'on en sache plus ce mardi ou mercredi», a-t-elle ajouté.

Le Cosmos a remporté en novembre le titre NASL, l'équivalent de la 2e division aux États-Unis, pour la troisième fois en quatre ans, mais, selon la presse américaine, le club a perdu entre six et huit millions de dollars cette saison.

Plus largement, le Championnat NASL traverse une crise grave et souffre de la concurrence de la MLS, la 1re division américaine, au point qu'il pourrait disparaître.

«Les clubs essaient de voir ce que la NASL veut faire, des discussions ont lieu en ce moment. Mais dire que le Cosmos a cessé ses activités est incorrect», a précisé la source proche du dossier.

Le gardien de but du Cosmos Jimmy Maurer a indiqué sur les réseaux sociaux que son contrat n'avait pas été renouvelé: «Nous, les joueurs, le pressentions depuis quelque temps déjà», a-t-il écrit.

Son coéquipier espagnol Ruben Bover a lui aussi annoncé sur les réseaux sociaux que son contrat n'avait pas été prolongé: «Le jour que tant de personnes redoutaient est arrivé, quel dommage qu'un club mythique comme le New York Cosmos disparaisse», a-t-il écrit.

Le Cosmos a déjà connu une cessation d'activité en 1985 après l'échec d'une première tentative de populariser le football, ou soccer, aux Etats-Unis. Ses dirigeants avaient notamment recruté les stars Pelé, Franz Beckenbauer et Carlos Alberto, décédé en octobre, et l'équipe avait remporté cinq titres de champion.

Le Cosmos avait repris ses activités en 2013 à l'instigation de Seamus O'Brien, un homme d'affaires soutenu par des fonds saoudiens, avec Pelé au poste de président honoraire.

Le Cosmos, dans sa deuxième version, a notamment recruté l'ancien international espagnol Marcos Senna et a offert en 2015 un dernier défi, et un dernier titre, à la légende du soccer espagnol Raul.




publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer