Les Red Bulls craquent face à l'Impact, 3-0

Dominic Oduro et Ignacio Piatti (à gauche) ont... (Photo La Presse Canadienne)

Agrandir

Dominic Oduro et Ignacio Piatti (à gauche) ont sonné la charge pour Montréal.

Photo La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Guillaume Lepage
La Presse Canadienne
MONTRÉAL

Un arrêt d'Evan Bush a sauvé la mise à la 71e minute et a permis à l'Impact de Montréal de signer sa deuxième victoire de la saison, samedi, en battant les Red Bulls de New York 3-0 devant 27 545 spectateurs au Stade olympique.

Au moment où l'Impact n'avait qu'un but de priorité, le gardien américain a stoppé la frappe à bout portant de Bradley Wright-Phillips avec son visage. Cet arrêt a permis à Donny Toia de relancer le ballon vers Ignacio Piatti qui, laissé fin seul dans le tiers offensif, a facilement déjoué Luis Robles d'un solide tir du pied droit pour faire 2-0.

«Le ballon était bondissant et Wright-Phillips était en bonne position, a déclaré Bush, qui a repoussé trois tirs. J'ai essayé de m'imposer et de demeurer debout. Le ballon m'a frappé à la gorge et je ne sais pas comment il s'est retrouvé de l'autre côté.»

«S'il ne fait pas l'arrêt, c'est un match différent, a pour sa part analysé l'entraîneur de l'Impact, Mauro Biello. Les grands joueurs se signalent dans les moments importants et Evan Bush l'a fait pour nous ce soir.»

Comme lors du premier match face aux Whitecaps à Vancouver, Dominic Oduro, à la 58e minute, et Piatti ont sonné la charge pour la troupe de Mauro Biello. Envoyé dans la mêlée à la 90e minute, Anthony Jackson-Hamel a ensuite enfilé son premier en carrière dans la MLS lors des arrêts de jeu.

«C'est une sensation qui ne s'explique pas, a déclaré l'attaquant québécois. Quand je marque, c'est une montée d'adrénaline. Je jouais devant ma famille, mes amis, ma ville... Je ne pouvais pas demander mieux.»

L'Impact (2-0-0) a ainsi infligé un deuxième revers en autant de matchs à l'équipe qui a terminé à égalité au premier rang du classement général, la saison dernière.

La troupe de Biello a dominé la majeure partie de la rencontre en utilisant sa vitesse pour tenir la défensive des Red Bulls en déséquilibre. Après avoir raté plusieurs occasions en première demie, la formation montréalaise a su profiter de ses chances en deuxième pour engranger trois autres points au classement.

«En ce moment, nous travaillons ensemble. Nous avons des marqueurs, des gars qui font le travail défensivement et un gardien qui fait les arrêts-clés», a commenté Biello.

Des décisions salutaires

Malgré un départ canon et plusieurs chances menaçantes au cours des 45 premières minutes, l'Impact a retraité au vestiaire avec une égalité de 0-0 et ne semblait pas en mesure de trouver le moyen de battre Robles, le gardien de l'année en 2015.

Biello a trouvé la solution à l'énigme en faisant entrer Johan Venegas en milieu de terrain à la 57e minute en remplacement de Lucas Ontivero, qui connaissait un fort match. Moins d'une minute plus tard, la décision a porté fruit puisque Venegas s'est révélé l'étincelle qui a permis à l'Impact de prendre les devants.

Le milieu de terrain costaricain a subtilisé le ballon à un adversaire avant que Piatti ne lui redonne sur le flanc droit. Venegas a aspiré le dernier défenseur de la brigade new-yorkaise puis a remis le ballon de l'autre côté à Oduro, qui n'a eu qu'à le pousser sous Robles pour enregistrer son deuxième but en autant de matchs.

Biello a aussi eu la main heureuse en faisant confiance à Kyle Bekker à la 80e minute et à Jackson-Hamel dans les arrêts de jeu.

«J'ai dit dans le vestiaire que tout le monde est important dans cette équipe, a fait valoir Biello. Les trois gars qui sont entrés dans le match ont amené quelque chose. Tout le monde doit savoir que quand ils ont la chance, que ce soit une minute ou 90 minutes, ils doivent être prêts.»

L'Impact jouera son prochain match le 19 mars à Dallas face au FC Dallas. L'attaquant vedette du club, Didier Drogba, pourrait d'ailleurs y disputer ses premières minutes d'action de la saison.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer