• Accueil > 
  • Sports > 
  • Soccer 
  • > FIFA: rencontre Blatter-Platini à la veille du comité exécutif 

FIFA: rencontre Blatter-Platini à la veille du comité exécutif

La discussion a porté sur la date du... (PHOTO TSAFRIR ABAYOV, ARCHIVES AP)

Agrandir

La discussion a porté sur la date du congrès extraordinaire au cours duquel un nouveau président de la FIFA doit être élu pour remplacer Sepp Blatter (notre photo).

PHOTO TSAFRIR ABAYOV, ARCHIVES AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
ZURICH

Le président démissionnaire de la FIFA, Joseph Blatter, a tenu une réunion dimanche soir avec ses vice-présidents, dont le Français Michel Platini, président de l'UEFA, à la veille d'un comité exécutif où sera annoncée la date du congrès extraordinaire électif, selon différentes sources.

La discussion a porté sur la date du congrès extraordinaire au cours duquel un nouveau président de la FIFA doit être élu, selon une source proche, qui n'a pas précisé si cette date avait été arrêtée.

Le congrès extraordinaire électif doit se tenir à Zurich entre décembre et février prochain.

Aucun des vice-présidents présents, Issa Hayatou, président de la Confédération africaine de football, le Cheikh Salman Bin Ibrahim Al Khalifa, président de la Confédération asiatique, Alfredo Hawit, chef par intérim de la Confédération d'Amérique du Nord, centrale et des Caraïbes (Concacaf), Juan Angel Napout, président de la Confédération sud-américaine (Conmebol) ou David Chung, président de la Confédération d'Océanie, n'a fait de commentaires à l'issue de la réunion.

La réunion de dimanche soir s'est tenue à l'hôtel Baur au Lac, à Zurich, là même où sept dirigeants ou ex-dirigeants de la FIFA avaient été arrêtés fin mai, à la veille du congrès de la FIFA, à la demande de la justice américaine.

Samedi, Jeffrey Webb, ancien vice-président de la FIFA, qui faisait partie des sept personnes arrêtées à Zurich et a été extradé cette semaine vers les États-Unis, a plaidé non coupable des accusations de corruption et remis en liberté contre une caution de 10 millions de dollars.

Confronté au plus grand scandale de corruption de son histoire, le président démissionnaire de la FIFA, Joseph Blatter, dirige lundi un comité exécutif extraordinaire où sera connue la date du prochain congrès qui devra désigner un nouveau président.

Joseph Blatter pourrait aussi annoncer le lancement de réformes de l'instance mondiale du football, largement discréditée par le scandale de corruption qui l'éclabousse.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer