Dortmund ruine les espoirs du Bayern

Dortmund, bien que réduit à dix en prolongation, a éliminé le Bayern Munich en... (Photo: AP)

Agrandir

Photo: AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Berlin

Dortmund, bien que réduit à dix en prolongation, a éliminé le Bayern Munich en demi-finale de la Coupe d'Allemagne (1-1 a.p, 2-0 t.a.b) et ruiné les espoirs de l'équipe de Pep Guardiola de réaliser un triplé, mardi à l'Allianz Arena.

Le coach Jürgen Klopp avait promis une bagarre mais ni lui ni Guardiola ne pouvait penser que leur duel se terminerait d'une façon aussi dramatique!

Le Bayern peut s'en vouloir de n'avoir pas su tuer le match et Dortmund peut remercier son gardien Australien Mitch Langerak, auteur de parades exceptionnelles jusqu'au bout de la séance de tirs au but dramatique pour les Bavarois!

Chargé de lancé la séance, le Bayern a manqué ses quatre tirs au but: Philipp Lahm et Xabi Alonso ont tous deux glissés avant leur frappe, Mario Götze a buté sur le portier et Manuel Neuer sur la barre!

En face, Ilkay Gundogan et Sebatian Kehl ont assuré leur tentatives et l'échec de Mats Hummels sur Neuer était alors sans conséquence.

Assuré du titre national depuis dimanche, le Bayern ne peut plus espérer qu'un doublé avec la Ligue des champions dont il disputera les demi-finales contre Barcelone (aller le 6 mai, retour le 12).

Dortmund a préservé son unique chance de glaner un trophée durant une saison décevante (8e en championnat) qui se concluera par le départ de son entraineur Jürgen Klopp.

Après le 6-1 passé à Porto pour entrer dans le carré d'as de la C1 puis la victoire samedi sur le Hertha, ouvrant la voie du 25e titre, le Bayern de Guardiola n'a pu régaler une 3e fois son public.

Maître du ballon dès l'entame de la partie, le Bayern, après deux têtes de Thomas Müller (14e) et Mehdi Benatia (21e) jouant avec les lucarnes, a pris l'avantage à la demi-heure grâce à Lewandowski.

L'ancien artilleur du Borussia, unique buteur le 4 avril contre Dortmund (1-0) en championnat, a récidivé juste derrière un contre de Dortmund mal négocié par Kagawa.

A la réception d'une ouverture lumineuse de Jerome Boateng, le Polonais s'est présenté devant le gardien, a buté sur le montant droit mais a récupéré le cuir pour le glisser entre les jambes de Hummels dans un angle pourtant très fermé.

«Leva» s'est même offert un geste superbe juste avant la pause: apercevant le portier borussien avancé, il a tenté un lob de 30 mètres du côté droit qui passait finalement à côté des buts de Langerak.

Les Bavarois ont manqué les occasions de faire le break en début de seconde période, butant sur Langerak ou sur la transversale (Lewandowski, 55e) et se voyant refuser un penalty sur une main flagrante de Marcel Schmelzer.

Et Dortmund, où Marco Reus retrouvait de l'éclat, en a profité. Décalé sur la gauche, Mkhitaryan, entré en jeu cinq minutes plus tôt, centrait instanément devant le but et Aubameyang se jetait pour reprendre du droit, un ballon repoussé par Neuer mais de l'intérieur de son but (1-1, 75).

Le «grand Manu» a sauvé les Bavarois en détournant du bout d'un gant une frappe de Reus (82e) jusqu'à la prolongation.

Entré dans le dernier quart d'heure du temps réglementaire, Bastian Schweinsteiger a manqué une superbe occasion en voyant sa reprise de la tête passer juste sur la transversale (102e).

Kampl, déjà averti, a écopé d'un 2e avertissement pour laisser Dortmund à dix (108).

Langerak a sorti deux parades exceptionnelles sur une tête de Schweinsteiger (114e) puis pour déloger le cuir sur la tête de Lewandowski (116e), en confiance vers une séance de tirs au but maîtrisée!

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer