• Accueil > 
  • Sports > 
  • Soccer 
  • > Le Real se rassure, le Barça vainqueur dans la douleur 

Le Real se rassure, le Barça vainqueur dans la douleur

En marquant deux buts, Cristiano Ronaldo (gauche) a... (Photo : Juan Medina, Reuters)

Agrandir

En marquant deux buts, Cristiano Ronaldo (gauche) a rejoint son grand rival barcelonais Lionel Messi, auteur d'un but à Majorque, en tête du classement des buteurs avec 35 réalisations.

Photo : Juan Medina, Reuters

Agence France-Presse
Madrid

Le Real Madrid s'est rassuré en écrasant la Real Sociedad (5-1), grâce notamment à des doublés de Benzema et Ronaldo, conservant ainsi son avance de six points sur Barcelone, qui a gagné à Majorque (2-0) après avoir joué 35 minutes à dix, samedi, lors de la 30e journée de Liga.

En marquant deux buts, Ronaldo a également rejoint son grand rival barcelonais Lionel Messi, auteur d'un but à Majorque, en tête du classement des buteurs avec 35 réalisations.

Samedi, le Real a redressé la barre après avoir concédé deux nuls face à Malaga (1-1) et Villarreal (1-1).

Sans son entraîneur José Mourinho, exclu à Villarreal (1-1), le leader madrilène a dicté son rythme aux Basques, grâce à un trio d'attaquants Higuain-Benzema-Rinaldo très inspiré.

L'absence du meneur de jeu Özil, exclu lui aussi contre Villarreal, est ainsi presque passée inaperçue.

Dès la 6e minute, Benzema, excellent samedi soir, a transmis depuis le flanc droit un ballon à Higuain qui frappa en première intention pour tromper Bravo (1-0).

La Real Sociedad, prise de vitesse par les rapides combinaisons des locaux, a peiné à réagir. Seul Agirretxe s'est montré dangereux, mais il a buté sur Casillas (21e).

Ayant totalement l'emprise du match, le Real a déroulé au milieu. Sur une bonne passe en profondeur de Kaka, Ronaldo, parti à la limite du hors-jeu, a alourdi ainsi le score pour les Blancs (2-0, 33e).

Puis Benzema a appuyé encore un peu plus sur l'accélérateur. Après une longue ouverture de Xabi Alonso, l'ancien Lyonnais a marqué une première fois sur un superbe enchaînement contrôle de la poitrine-lob imparable (3-0, 40e).

Thiago exclu, Piqué buteur

Xabi Prieto, d'une superbe frappe en pleine lucarne, a redonné une lueur d'espoir aux Basques (3-1, 41e), mais Benzema a riposté en s'offrant un doublé sur une passe de Khedira (4-1, 48e).

Quelques minutes plus tard, Ronaldo a imité le Français en concluant victorieusement un contre mené par le Real (5-1, 56e).

Même après avoir relâché quelque peu leurs efforts, les Madrilènes faillirent marquer un sixième but par Coentrao ou Varane, auteur d'une belle tête sur un corner (82e).

De son côté, le FC Barcelone, bien que réduit à dix pendant une grosse demi-heure, s'est imposé (2-0) à Majorque, grâce à deux buts de Messi et Piqué.

L'Argentin, très remuant, s'est une nouvelle fois montré décisif dans la victoire des siens en transformant un coup franc des 20 mètres (25e) et en redoublant d'intensité à partir de l'exclusion de Thiago à la 56e minute. Le milieu barcelonais a reçu un deuxième carton jaune pour une main.

Jusque-là, le Barça avait vécu une soirée relativement tranquille, Alexis Sanchez étant même tout près de doubler la mise après le but de Messi sur une frappe des 18 mètres qui heurta la transversale (34e).

Mis sur le reculoir après l'exclusion de Thiago, les Catalans ont cependant su résister aux assauts des Majorquins Nunes (57e) ou Hemed (70e).

Les Blaugrana sont même parvenus à se mettre complètement à l'abri sur un but de Piqué qui, à la suite d'une frappe de Messi repoussée par le poteau gauche d'Aouate, a surgi pour soulager ses partenaires (79e).

Partager

publicité

publicité

publicité

la boite:1600166:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer