Dopage: le Bélarus et la Roumanie exclus des épreuves de canoë à Rio

La Fédération internationale de canoë (ICF) a exclu les équipes de sprint de la... (PHOTO RICARDO MORAES, ARCHIVES REUTERS)

Agrandir

PHOTO RICARDO MORAES, ARCHIVES REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
LAUSANNE, Suisse

La Fédération internationale de canoë (ICF) a exclu les équipes de sprint de la Roumanie et du Bélarus des Jeux olympiques de Rio de Janeiro en raison du dopage généralisé qui les gangrène.

L'ICF a mentionné que son comité exécutif avait imposé une suspension d'un an « avec effet immédiat » aux deux équipes.

Le président de l'ICF, Jose Perurena, a déclaré que « nous ferons tout en notre pouvoir afin d'exclure les tricheurs de notre discipline ».

Les laissez-passer olympiques maintenant disponibles seront octroyés d'ici la date limite de lundi après la tenue de pourparlers entre le CIO et les fédérations olympiques nationales, a ajouté l'organisation qui chapeaute le canoë sur la planète.

L'ICF a précisé que la Roumanie avait instauré un programme de « dopage systématique » au meldonium, un médicament anti-ischémique créé en Europe de l'Est qui contribue à lutter contre les angines de poitrine et les maladies cardiaques. Onze athlètes ont échoué à un test antidopage à cette substance pendant un entraînement en avril dernier.

Cinq membres de l'équipe du Bélarus ont enfreint les règlements antidopage pendant un camp d'entraînement tenu en France et font l'objet d'une enquête criminelle.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer