• Accueil > 
  • Sports > 
  • Rio 2016 
  • > Révision des mesures de sécurité à Rio après l'attentat de Nice 

Révision des mesures de sécurité à Rio après l'attentat de Nice

Vue aérienne du complexe olympique des jeux olympiques,... (Photo Ricardo Moraes, archives Reuters)

Agrandir

Vue aérienne du complexe olympique des jeux olympiques, à Rio.

Photo Ricardo Moraes, archives Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Mauricio Savarese
Associated Press
RIO DE JANEIRO

Les mesures de sécurité en prévision des Jeux olympiques seront révisées à la suite de l'attentat de Nice, ont indiqué des dirigeants brésiliens, vendredi.

Le ministre de la Défense, Raul Jungmann, a mentionné à la chaîne radio CBN que le protocole de sécurité à Rio de Janeiro allait être réévalué à la suite de l'attaque meurtrière dans la ville côtière de France qui a fait au moins 84 victimes lors des célébrations de la fête nationale.

Un camion a foncé dans la foule dans une attaque qualifiée par les dirigeants français d'acte de terreur. L'attaque a pris fin quand la police a abattu le pilote du véhicule, qui a été identifié comme étant un livreur d'origine tunisienne âgé de 31 ans.

Jungmann a mentionné qu'il regrettait les problèmes dans les déplacements qu'allait causer l'augmentation des points de contrôle à travers la ville hôtesse des Olympiques pendant les jeux, du 5 au 21 août. Il n'a pas précisé si de nouvelles mesures allaient être créées.

«L'attaque de Nice est aussi inquiétante pour nous. Nous avons appris quelques leçons. Nous allons réviser nos mesures, ajouter des barricades, augmenter les fouilles et resserrer la sécurité, a expliqué Jungmann. Ça va malheureusement compliquer la vie des gens, mais c'est pour leur sécurité.»

Le responsable du renseignement, Sergio Etchegoyen, a mentionné à des journalistes de Brasilia que les responsables de la sécurité au pays avaient rencontré le président par intérim Michel Temer pour détecter des failles possibles dans les préparatifs pour éviter une attaque semblable au Brésil.

«Nos inquiétudes ont atteint un niveau plus élevé, a noté Etchegoyen. Nous n'avons pas identifié de risques imminents, mais il est important que la population comprenne qu'elle doit sacrifier un peu son confort pour être un peu plus en sécurité.»

Le maire de Rio, Eduardo Paes, a confirmé que la sécurité serait plus importante autour des délégations des pays qui ont récemment été la cible d'attaques, sans fournir de détails supplémentaires.

«Le Brésil n'est pas une cible de terrorisme, mais il y a toujours un risque quand on organise un grand événement avec des pays qui sont des cibles, a déclaré Paes à la chaîne télé Globo. Les Olympiques sont un événement extraordinaire, mais il y a aussi des risques.»

Environ 85 000 policiers et soldats seront déployés pendant les jeux, environ le double du nombre employé pendant les Jeux de Londres, en 2012.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer