Le Canada intensifie sa course aux médailles

Ils seront 315 athlètes à représenter le Canada... (PHOTO LA PRESSE CANADIENNE)

Agrandir

Ils seront 315 athlètes à représenter le Canada à Rio lors des Jeux olympiques.

PHOTO LA PRESSE CANADIENNE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Plus d'argent, plus d'athlètes, plus de médailles. Le Canada intensifie encore sa course aux podiums en vue de Rio, où il espère faire mieux qu'à Londres sous peine de devoir conclure à l'échec.

L'organisme À nous le podium (ANP) et le Comité olympique canadien (COC) ont fait connaître hier leurs objectifs pour les Jeux qui commencent le 5 août au Brésil. Le Canada veut gagner un minimum de 19 médailles, soit au moins une de plus qu'à Londres, des Jeux jugés à l'époque somme toute décevants pour le pays.

À Londres, a expliqué hier la directrice d'À nous le podium, plusieurs favoris canadiens avaient été aux prises avec des blessures. 

«À l'heure actuelle, nos athlètes sont en meilleure santé qu'ils ne l'étaient à Londres. On a aussi plus de résultats dans le top 5 qu'on avait avant Londres», a dit Anne Merklinger.

Aux derniers Jeux, le Canada avait terminé au 36rang du classement officiel des médailles, avec 18 podiums (1 d'or, 5 d'argent et 12 de bronze). Ce classement se base sur le nombre de médailles d'or. Le COC et ANP préfèrent utiliser le classement des médailles totales, ce qui mettait le Canada au 14rang.

À Rio, le Canada souhaite terminer parmi les 12 premiers du classement des médailles totales. «L'athlétisme, le plongeon, la natation, le cyclisme et la lutte féminine représentent le meilleur potentiel de médailles pour le Canada», énumère Merklinger.

Comment ces organismes espèrent-ils faire mieux qu'il y a quatre ans? L'argent est le nerf de la guerre. Le gouvernement fédéral subventionne fortement cette quête de médailles. ANP distribue 64 millions par année aux athlètes et fédérations; 40 d'entre eux sont destinés aux sports d'été.

En tout, ANP, dont le rôle est d'augmenter le nombre de médailles canadiennes, dit avoir investi 161 millions pour les Jeux de Rio. C'est 15% plus qu'à ceux de Londres.

«Et le nouveau gouvernement a annoncé 20 millions de plus dans les prochains quatre ans», précise Merklinger.

Le COC aussi dit avoir injecté plus d'argent dans ces Jeux. «On a pratiquement doublé nos investissements dans le sport depuis Londres. On a injecté environ 105 millions de dollars en quatre ans», laisse savoir le directeur du COC, Chris Overholt.

Ces efforts semblent porter leurs fruits. ANP calcule que les athlètes canadiens ont eu, dans les différents tournois préolympiques, 15% plus de résultats dans le top 8 qu'avant Londres.

La GRC est allée au Brésil

Les autorités olympiques canadiennes ont aussi voulu se montrer rassurantes hier. La sécurité des athlètes sera une priorité à Rio et le COC a tout fait pour la garantir, selon Chris Overholt.

«Le COC travaille avec les agences de sécurité canadiennes pour s'assurer de la sécurité des athlètes et des bénévoles. Des agents de la GRC nous ont accompagnés au Brésil. Ils ont contacté le gouvernement du Brésil pour partager des informations et donner des conseils en matière de sécurité», a dit le gestionnaire.

En tout, 315 athlètes canadiens sont attendus aux Jeux de Rio. Ce serait la plus importante délégation canadienne de l'histoire olympique.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer