Troisième, un choix hasardeux

Avec le recul, les Panthers auraient-ils repêché Nathan... (Photo: Martti Kainulainen, Archives Reuters)

Agrandir

Avec le recul, les Panthers auraient-ils repêché Nathan Horton au troisième rang en 2003 ?

Photo: Martti Kainulainen, Archives Reuters

Dossiers >

Repêchage de la LNH

Sports

Repêchage de la LNH

Notre dossier sur le repêchage 2012 de la Ligue nationale de hockey. »

Troisième rang. Le Canadien n'a jamais repêché aussi tôt depuis Doug Wickenheiser en 1980.

Certains se mettent déjà à rêver au sauveur tant espéré.

Mais une analyse des repêchages des dernières décennies risque de refroidir l'ardeur de plusieurs.

Réagissez sur le blogue de Mathias Brunet

Le joueur repêché au troisième rang se transforme rarement en grande vedette. Depuis 1992, on peut en compter à peine trois: Marian Gaborik, Henrik Sedin et Jonathan Toews. Il y a eu autant de flops: Aki Berg, Alexander Svitov et Cam Barker, tandis que les autres ont été solides, mais ils ont tous changé de camp à un moment ou à un autre.

Une place qui ressemble souvent à un prix de consolation. En 1992, Mike Rathje a été choisi après Roman Hamrlik et Alexei Yashin.

En 1995, Bryan Berard et Wade Redden étaient déjà choisis lorsque les Kings de Los Angeles ont mis la main sur Berg.

Olli Jokinen a été repêché après Joe Thornton et Patrick Marleau en 1997. Ilya Kovalchuk et Jason Spezza n'étaient plus disponibles quand le Lightning de Tampa Bay a repêché Svitov en 2001.

Que dire de 2004! Alexander Ovechkin premier, Evgeni Malkin deuxième, le troisième choix logique à l'époque, selon une majorité d'observateurs, était Barker...

Le plus cruel dans l'histoire, c'est que certaines vedettes ont été dénichées après ces troisièmes choix au total.

Comme Sergei Gonchar en 1992, 11 rangs après Rathje. Paul Kariya en 1993, immédiatement après Gratton. Shane Doan au septième rang et Jarome Iginla au 11e rang l'année où Berg a abouti à Los Angeles.

Avec le recul, Les Panthers de la Floride auraient sans doute choisi Ryan Suter, Zach Parise, Dustin Brown, Ryan Getzlaf ou Corey Perry avant Nathan Horton en 2003.

Et le Lightning Mikko Koivu ou Ales Hemsky avant Svitov.

Mais tout n'est pas noir. Si l'une des deux premières équipes à repêcher gaffe, une ouverture se crée. Ça peut arriver à l'occasion.

En 1999, les Thrashers d'Atlanta ont choisi Patrik Stefan au premier rang, ce qui a permis aux Canucks de Vancouver de mettre la main sur le deuxième frère Sedin.

En 2000, le DG des Islanders de New York, Mike Milbury, a renversé tous les observateurs en repêchant le gardien Rick DiPietro au premier rang. Laissant ainsi les Thrashers choisir Dany Heatley et le Wild du Minnesota opter pour Gaborik.

En 2006, il eût été plus avisé pour les Blues de St. Louis de choisir Toews plutôt qu'Erik Johnson, tandis que les Penguins de Pittsburgh seraient encore plus redoutables avec le capitaine des Blackhawks de Chicago au lieu de Jordan Staal. Comme quoi un club peut gagner le gros lot à l'occasion au troisième rang.

Les Oilers d'Edmonton repêcheront premiers ce soir et ils semblent avoir les yeux sur le défenseur Ryan Murray.

Qui sait ce que les Blue Jackets de Columbus ont en tête? Mais voilà une organisation capable de commettre une bourde.

Ne l'ont-ils pas fait avec Nikita Filatov au sixième rang en 2008? Gilbert Brule au sixième rang en 2005? Alexandre Picard au huitième rang en 2004? Nikolai Zherdev au quatrième rang en 2003? Pascal Leclaire au huitième rang en 2001? Rostislav Klesla au quatrième rang en 2000?

Action ce soir. Réponse dans quelques années...

Les troisièmes choix depuis 20 ans

(Et des choix plus judicieux en première ronde)

1992 Mike Rathje, San Jose

Sergei Gonchar, Washington (14e)

1993 Chris Gratton, Tampa Bay

Paul Kariya, Anaheim (4e)

Jason Arnott, Edmonton (7e)

1994 Radek Bonk, Ottawa

Ryan Smyth, Edmonton (6e)

Matthias Ohlund, Vancouver (13e)

1995 Aki Berg, Ottawa

Shane Doan, Winnipeg (7e)

Jarome Iginla, Dallas (11e)

1996 Jean-Pierre Dumont, Islanders NY

Daniel Brière, Phoenix (24e)

1997 Olli Jokinen, Los Angeles

Roberto Luongo, Islanders NY (4e)

Marian Hossa, Ottawa (12e)

1998 Brad Stuart, San Jose

Alex Tanguay, Colorado (12e)

Simon Gagné, Philadelphie (22e)

1999 Henrik Sedin, Vancouver (Aucun)

2000 Marian Gaborik, Minnesota (Aucun)

2001 Alexander Svitov, Tampa Bay

Mikko Koivu, Minnesota (6e)

Ales Hemsky, Edmonton (13e)

2002 Jay Bouwmeester, Floride

Ryan Whitney, Pittsburgh (5e)

Alexander Semin, Washington (13e)

2003 Nathan Horton, Floride

Ryan Suter, Nashville (7e)

Zach Parise, New Jersey (17e)

2004 Cam Barker, Chicago

Travis Zajac, New Jersey (20e)

Mike Green, Washington (29e)

2005 Jack Johnson, Caroline

Carey Price, Canadien (5e)

Anze Kopitar, Los Angeles (11e)

2006 Jonathan Toews, Chicago (Aucun)

2007 Kyle Turris, Phoenix

Ryan McDonagh, Canadien (11e)

Max Pacioretty, Canadien (22e)

2008 Zach Bogosian, Atlanta

Alex Pietrangelo, St. Louis (4e)

Erik Karlsson, Ottawa (15e)

2009 Matt Duchene, Colorado (À suivre)

2010 Erik Gudbranson, Floride (À suivre)

2011 Jonathan Huberdeau, Floride (À suivre)

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:2500684:box

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer