LNH: frictions dans l'Association des joueurs

Erik Cole et Roman Hamrlik... (Photo: Bernard Brault, La Presse)

Agrandir

Erik Cole et Roman Hamrlik

Photo: Bernard Brault, La Presse

Partager

La Presse

Y aurait-il un début de scission dans l'Association des joueurs de la LNH? L'ailier Erik Cole, du Canadien, a invité Roman Hamrlik à retourner chez lui en République tchèque après que le défenseur eut affiché sa frustration devant la durée du lock-out.

«Je suis passé par trois lock-out en 20 ans et je pense, à titre de vétéran, avoir le droit de m'exprimer, a dit Hamrlik, hier, sur les ondes de TSN. Il n'y a que 14 joueurs qui ont connu trois lock-out. Le conflit oppose deux groupes trop orgueilleux pour céder. Je soutiens toujours Don Fehr [directeur de l'Association des joueurs], mais il faut que le syndicat des joueurs mette de l'eau dans son vin pour que le conflit se règle aussi vite que possible.»

Hamrlik n'a pas semblé tenir rigueur à Cole. «Il a droit à son opinion comme tout le monde. Il reste trois ans à son contrat. Il a embauché un bon agent [Steve Bartlett ].»

Cole a obtenu un contrat de quatre ans - et 18 millions - du Canadien le 1er juillet 2011. Âgé de 38 ans, Hamrlik est sans contrat. Il a porté les couleurs des Capitals de Washington la saison dernière et celles du Canadien pendant les quatre saisons précédentes.

> Réagissez sur le blogue de Mathias Brunet

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:2500684:box

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer