Que vaut Bourque sur le marché?

Rene Bourque... (Photo Bernard Brault, La Presse)

Agrandir

Rene Bourque

Photo Bernard Brault, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Même s'il a connu deux saisons de 27 buts à Calgary au cours des dernières années, la valeur de Rene Bourque sur le marché est aujourd'hui presque nulle.

«Même si on nous l'offrait gratuitement, il faudrait y penser, confie un recruteur professionnel d'une équipe de l'Est. Il lui reste encore deux ans de contrat après cette saison à un salaire de 3,3 millions et il est très inconstant. Ce n'est pas très attrayant. En plus, il a souvent été blessé dernièrement, entre autres des commotions cérébrales. Il n'a pas grand-chose de positif à offrir.»

Bourque, 32 ans, a seulement 9 points en 40 matchs à sa fiche. Une transaction l'envoyant au Colorado avec la recrue Sven Andrighetto, en retour de Pierre-Alexandre Parenteau, vient d'avorter selon ce qu'ont rapporté RDS et TVA Sports.

«Rene Bourque, c'est Rene Bourque, vous l'avez sous les yeux, grand potentiel, mais quand il s'endort, il s'endort longtemps, confie un recruteur professionnel qui oeuvre pour une équipe de l'Ouest. Ce n'est pas un joueur que je recommanderais à mes patrons. Ses léthargies peuvent durer de 15 à 20 matchs. Il était plus constant à Calgary. C'est dommage, parce qu'il a toutes les qualités, un peu comme les Ales Kotalik ou les Drew Stafford, des gars qui nous laissent perplexes.»

Bourque a été obtenu des Flames de Calgary par Pierre Gauthier en janvier 2012. Le Canadien a aussi obtenu Patrick Holland et un choix de deuxième ronde dans la transaction. Ce choix a permis à l'équipe de mettre la main sur le prometteur gardien Zachary Fucale. En retour, Gauthier a cédé Mike Cammalleri, Karri Ramo et un choix de cinquième ronde.

La transaction a permis au CH de réduire sa masse salariale - de 6 millions à 3,3 millions -, puisque le salaire restant de 12 millions de Bourque était étalé sur quatre ans, tandis que le contrat de Cammalleri, d'un montant presque identique, prend fin cette saison.

Sur le plan du rendement, Cammalleri a obtenu 72 points, dont 37 buts, en 109 matchs à Calgary, tandis que Bourque a amassé seulement 30 points, dont 19 buts, en 105 matchs.

Les points positifs de cette transaction demeurent donc Fucale et la baisse au plafond salarial. Mais on comprendrait aujourd'hui le Canadien de vouloir l'échanger.

«Il y a toujours moyen de le "passer" dans un échange, dit le recruteur de l'Ouest, mais avec un autre joueur, comme dans l'exemple du Colorado avec le jeune Andrighetto, qu'André Tourigny avait dirigé à Rouyn. Andrighetto est un futur joueur de la LNH qui me rappelle Mats Zuccarello à New York, et je comprendrais le Canadien d'avoir hésité à s'en départir. Mais je ne toucherais pas à Bourque.»




À découvrir sur LaPresse.ca

  • «Je suis heureux ici» - Rene Bourque

    Le Canadien

    «Je suis heureux ici» - Rene Bourque

    Certains joueurs se disent capables de faire abstraction de tout ce qui se dit dans les médias à leur sujet. Mais il aurait fallu que Rene Bourque... »

publicité

publicité

la liste:123302:liste;la boite:4317250:box

Rondelle libre>

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer