Price et le Canadien résistent aux Blue Jackets 3-1

Samedi dernier, Carey Price a fermé la porte aux Sabres de Buffalo, mais on ne... (PHOTO ANDRÉ PICHETTE, LA PRESSE)

Agrandir

PHOTO ANDRÉ PICHETTE, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Michel Lamarche
La Presse Canadienne
Montréal

Samedi dernier, Carey Price a fermé la porte aux Sabres de Buffalo, mais on ne parlait pas de l'opposition la plus dangereuse dans la Ligue nationale de hockey. Lundi soir, face à une équipe qui a déjà connu une soirée de dix buts contre le Canadien de Montréal, Price s'est montré tout aussi convaincant.

> Le sommaire du match

Appuyé par une deuxième performance de qualité de son précieux gardien de buts en autant de matchs, le Canadien a arraché une victoire 3-1 aux Blue Jackets de Columbus au Centre Bell.

Price, qui avait blanchi les Blue Jackets 1-0 le 28 février 2017 au Centre Bell, a repoussé 37 tirs, une performance qui a permis au Canadien de mettre fin à la séquence de six victoires des visiteurs.

Seul Pierre-Luc Dubois (4e) est parvenu à loger une rondelle derrière Price, qui donne vraiment l'impression d'avoir retrouvé ses moyens.

Brendan Gallagher (10e) et Jonathan Drouin (4e), celui-ci en avantage numérique, ont déjoué Sergei Bobrovsky, qui a fait face à 27 tirs.

Andrew Shaw (5e) a scellé l'issue du match en marquant dans un filet désert avec 1:24 à jouer en temps réglementaire.

Andrew Shaw célèbre le but de Jonathan Drouin.... (PHOTO ANDRÉ PICHETTE, LA PRESSE) - image 2.0

Agrandir

Andrew Shaw célèbre le but de Jonathan Drouin.

PHOTO ANDRÉ PICHETTE, LA PRESSE

C'est en première période que le Canadien a marqué ses deux premiers buts, dans un intervalle d'environ cinq minutes, et connu ses meilleurs moments de la rencontre.

En fait, avec un peu plus de doigté autour du filet adverse, le Canadien aurait pu ajouter à son avance et carrément sortir les Blue Jackets du match, eux qui semblaient étrangement désorganisés dans leur territoire.

Ce ne fut pas le cas, et par la suite, les hommes de Claude Julien ont vu Price se dresser tel un mur devant les tirs répétés des Blue Jackets, tout particulièrement en deuxième période.

Aidés par trois punitions mineures imposées au Canadien pendant les huit premières minutes de l'engagement, les Blue Jackets ont obtenu six de leurs 18 tirs au deuxième vingt avec l'avantage d'un homme, dont plusieurs de qualité qui sont venus de l'embouchure du filet de Price.

«Lorsque vous êtes capables de bâtir une avance de deux buts, ça devient ardu de marquer contre (Carey) Price. L'autre équipe doit obtenir trois buts à ses dépens et c'est quelque chose de difficile à réaliser n'importe quel soir», a fait remarquer Gallagher, qui a égalé en 25 matchs, sa production totale de 2016-2017.

En fait, il a fallu un jeu d'apparence plutôt banale pour que Dubois permette aux Blue Jackets de s'inscrire à la marque, tard en deuxième période.

C'était la première fois que Dubois trouvait le fond du filet au Centre Bell, un tour de force réalisé devant plusieurs membres de sa famille et des proches.

«C'est sûr que c'est agréable de marquer ici, devant mon grand-père, ma soeur, la famille et des amis. Mais tu veux gagner le match, et je ne sors pas d'ici avec le sourire», a déclaré l'attaquant de Sainte-Agathe-des-Monts

Les visiteurs ont continué de s'imposer au début du troisième vingt et contrôlé l'espace territorial, au point de ne concéder que deux tirs inoffensifs au Tricolore pendant les dix premières minutes.

Il a fallu une pénalité mineure à Nick Foligno au milieu de la troisième période pour que l'attaque du Canadien reprenne un peu de tonus. Elle a cependant été incapable d'ajouter un troisième but qui lui aurait permis de respirer un peu plus à l'aise.

Gallagher est venu tout près de le faire, quelques secondes avant la fin de la punition à Foligno, mais Bobrovsky a réalisé son meilleur arrêt du match.

Immédiatement après cette punition, les Blue Jackets ont pu déployer leur avantage numérique pour la cinquième fois de la soirée, et une fois de plus, ils ont été incapables de vaincre Price dans pareilles circonstances.

Avec ce gain, le Tricolore a doublé les Sénateurs d'Ottawa au classement général de l'Association Est. Les deux équipes s'affronteront mercredi soir au Centre Bell.

Échos de vestiaire

Claude Julien, au sujet du travail du joueur de centre Tomas Plekanec:

«Il est très bon dans les mises en jeu, on l'utilise un peu plus dans ces situations-là. Il a passé beaucoup de temps en désavantage numérique. Ce soir, on a perdu du momentum avec toutes ces pénalités en deuxième période. C'est un gars fiable, dans les dernières minutes d'un match on sait qu'il va prendre les bonnes décisions. C'est un gars responsable et son expérience paraît dans des situations comme celles-là.»

Carey Price, au sujet du rendement de la brigade défensive:

«Les gars jouent avec ardeur. Certains passent beaucoup de temps sur la patinoire. Il nous manque un élément très important parmi nos défenseurs, mais les gars font de l'excellent travail.»

Andrew Shaw, au sujet de la performance du gardien Carey Price:

«Nous l'avons placé dans une position terrible en deuxième période. Nous avons écopé de beaucoup trop de pénalités, mais il a été sensationnel. Il a bataillé pour nous, il a compétitionné pour nous. Il a réalisé plusieurs arrêts très importants. C'est merveilleux de le revoir avec nous.»




À découvrir sur LaPresse.ca

  • Claude Julien: «Du grand Jeff Petry»

    Hockey

    Claude Julien: «Du grand Jeff Petry»

    Jeff Petry ne sera jamais comparé à des défenseurs aussi prestigieux que Bobby Orr, Raymond Bourque ou Larry Robinson, mais il est sans doute... »

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer