• Accueil > 
  • Sports > 
  • Hockey 
  • > Seattle: le KeyArena pourrait accueillir la LNH en 2020 

Seattle: le KeyArena pourrait accueillir la LNH en 2020

Le KeyArena de Seattle... (Photo Jason Redmond, archives Reuters)

Agrandir

Le KeyArena de Seattle

Photo Jason Redmond, archives Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Tim Booth
Associated Press
Seattle

Une revitalisation du KeyArena pourrait faire en sorte que l'amphithéâtre de Seattle, dans l'État de Washington, puisse accueillir la NBA et la LNH d'ici trois ans.

Cet échéancier a été évoqué dans un protocole d'entente convenu entre la ville de Seattle et Oak View Group (OVG). Il sera présenté au conseil municipal mardi, mais la version finale de l'entente ne sera pas soumise à un vote avant le mois de décembre au plus tôt.

Malgré tout, ce protocole d'entente se veut un important pas en avant dans la revitalisation de l'aréna dont la ville est propriétaire. Les dirigeants municipaux estiment que ce partenariat public-privé pourrait finalement attirer la Ligue nationale de hockey ou la NBA, voire les deux.

Oak View Group croit que l'aréna pourrait être prêt à compter d'octobre 2020 si les approbations environnementales sont obtenues et que la démolition de l'édifice actuel commence en octobre 2018.

«Je pense que la partie la plus importante de ce protocole d'entente est le fait qu'il indique très clairement aux ligues que ce projet va se réaliser. Nous avons un accord avec la ville. Ils sont très décidés à construire un nouvel amphithéâtre ici et à s'associer à nous, a déclaré le président-directeur général Tim Leiweke, d'OVG.

«Mais plus important encore, il envoie maintenant un message très fort à la NBA et à la LNH qui s'interrogent: «Ouais, ça va se faire avec la ville? Sera-t-il possible d'atteindre la ligne d'arrivée? Sera-t-il possible d'en venir à un accord avec les politiciens de Seattle et face au processus de Seattle, comme tout le monde aime l'appeler?» a déclaré Leiweke. Devinez quoi? Jeu, set et match. Nous envoyons clairement un message à tous que cela va se faire, l'amphithéâtre sera construit et nous sommes prêts maintenant à obtenir une et, espérons-le bientôt, deux équipes.»

Cet échéancier attirera assurément l'attention, surtout celle de la LNH. Oak View Group n'a pas caché ses intentions et compte être très agressif auprès du circuit Bettman afin d'obtenir une équipe d'expansion dès que l'entente pour la reconstruction de l'aréna sera finalisée. De son côté, la LNH n'a pas caché son intérêt pour Seattle, 14e marché médiatique du pays et le seul du top 25 qui ne compte pas sur un club de la LNH ou de la NBA.

OVG a présenté le milliardaire David Bonderman et le cinéaste Jerry Bruckheimer comme propriétaires principaux pour une éventuelle concession de la LNH.

«De notre point de vue, l'échéancier est axé sur ce que nous croyons être l'échéancier optimal afin d'obtenir une équipe ou deux pour Seattle», a déclaré Leiweke.

Le projet devrait demander environ 600 millions de dollars US et Oak View a prévu ajouter 40 millions supplémentaires pour améliorer le transport dans la région autour du Seattle Center. Ils sont également responsables de la modernisation des installations pour la durée du contrat de location de 39 ans. Si ces exigences sont respectées, deux prolongations de location de huit ans seront appliquées, portant la durée totale de la location à 55 ans.

Le KeyArena a été le domicile des SuperSonics de Seattle jusqu'à leur relocalisation à Oklahoma City, où ils sont devenus le Thunder.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer