• Accueil > 
  • Sports > 
  • Hockey 
  • > P.K. Subban se dit prêt à conquérir la Coupe Stanley 

P.K. Subban se dit prêt à conquérir la Coupe Stanley

P.K. Subban était de passage à Montréal dans le... (THE CANADIAN PRESS)

Agrandir

P.K. Subban était de passage à Montréal dans le cadre de la deuxième édition de son gala annuel au profit de sa fondation.

THE CANADIAN PRESS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Daphnée Malboeuf
La Presse Canadienne
Montréal

C'est sans la Coupe Stanley que P.K. Subban s'est rendu à l'Hôpital de Montréal pour enfants, mercredi, afin de rendre visite à ses nombreux amis.

Après de nombreux questionnements demeurés sans réponses et plusieurs scénarios hypothétiques, Subban souhaite tourner la page et se dit prêt à conquérir le trophée de Lord Stanley.

Un rebond. Le seul rebond qui aurait pu changer le dénouement de l'aventure. Celui-là, le même qui a permis à Patrick Hornqvist de marquer le but vainqueur des Penguins de Pittsburgh en finale de la Coupe, Subban n'est pas prêt de l'oublier.

Malgré le fait qu'il désire recommencer à zéro, le défenseur des Predators de Nashville avoue toutefois qu'il a mis du temps a digérer la défaite.

«Ç'a été difficile, vous savez, de réaliser que nous étions si proches de la victoire, a déclaré Subban qui était de passage à Montréal dans le cadre de la deuxième édition de son gala annuel au profit de sa fondation. Je suis généralement capable de trouver réponse à toutes mes questions, à me rationaliser, mais il reste définitivement un sentiment d'amertume.»

«Je ne suis pas quelqu'un qui s'attarde particulièrement aux règlements ou qui regarde les reprises vidéos. Je me concentre davantage sur ce que je peux contrôler, mais évidemment en tant qu'équipe, nous discutons de ces choses-là tout le temps et vous savez, un rebond... mais c'est ça le hockey, ça fait partie du sport. Mais à compter du mois de septembre, nous n'en parlerons plus, parce qu'on entamera une nouvelle saison. Si nous vivons constamment dans le passé, nous n'aurons jamais la possibilité d'accomplir quelque chose d'extraordinaire.»

Après avoir atteint la finale de la Coupe Stanley pour la première fois de leur histoire, les hommes de Peter Laviolette auront soif et ce sentiment de vengeance servira de motivation afin qu'ils se taillent une place à nouveau au sommet en séries éliminatoires.

«Lorsque j'ai regardé les gars dans la chambre après notre défaite, la plupart d'entre eux étaient en larmes, a raconté Subban. Et c'est une bonne chose parce que je crois que tous les joueurs l'ont utilisée cet été afin de se pousser à l'entraînement et pourront s'en servir afin de poursuivre notre chemin le plus loin possible en séries.»

Les joueurs des Predators ont vécu plusieurs expériences enrichissantes au cours de la dernière année qui leur permettront certainement de cheminer davantage et Subban croit fermement que le meilleur est à venir.

«Je garde toujours en tête l'exemple des Penguins: en 2008, leur équipe s'était inclinée en finale face aux Red Wings de Detroit, mais ils ont rebondi rapidement l'année d'après pour mettre la main sur la Coupe, a-t-il mentionné. Je crois fermement que parfois nous devons faire face à l'adversité afin de devenir meilleurs.

«Nous avons perdu la série et j'estime que nous avons très bien joué, mais évidemment ce n'était pas suffisant pour remporter la Coupe. Maintenant, nous savons ce que nous devons faire afin de gagner.»

Si une chose est certaine, c'est que Subban aura une fois de plus une motivation supplémentaire afin de mettre la main sur le prestigieux trophée : les enfants.




publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer