• Accueil > 
  • Sports > 
  • Hockey 
  • > Mondial: le Canada complète la phase préliminaire avec un gain 

Mondial: le Canada complète la phase préliminaire avec un gain

En vertu de cette victoire, le Canada a... (Photo Petr David Josek, AP)

Agrandir

En vertu de cette victoire, le Canada a terminé la phase préliminaire avec une récolte record de 19 points et un dossier de 6-0-0-1.

Photo Petr David Josek, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Carol Schram
La Presse Canadienne
Paris

Le sens du hockey qu'a su développer Mitch Marner lui a rapidement valu de nombreux admirateurs depuis le début de sa carrière de hockeyeur. Vous pouvez ajouter le nom de Jon Cooper, l'entraîneur-chef d'Équipe Canada, à cette liste.

Marner a marqué deux buts et l'attaque à cinq a poursuivi sur sa lancée mardi, permettant au Canada de terminer la phase préliminaire du Championnat du monde de hockey avec un gain de 5-2 contre la Finlande.

Les Canadiens ont marqué tôt et de manière répétitive. Marner a d'abord inscrit ses troisième et quatrième filets du tournoi, alors que le Canada dominait les Finlandais 15-6 au chapitre des tirs au but. Colton Parayko, Brayden Point et Matt Duchene ont aussi fait vibrer les cordages pour le Canada.

«Il affiche une confiance, un sens du hockey et un talent remarquables, a déclaré Cooper au sujet de l'attaquant de 20 ans, choisi joueur par excellence du match.

«Vous lui remettez la rondelle à un endroit où il y a de l'espace, et vous vous dites qu'il peut choisir une parmi trois options. Et là, il en invente une quatrième, une cinquième et une sixième. C'est impressionnant de le voir jouer.»

Marner a ouvert la marque à 2:46 après avoir accepté une passe précise de Point, mais Jani Lajunen a ramené les deux équipes à la case départ seulement 22 secondes plus tard.

Les unités spéciales du Canada se sont ensuite mises en marche. Marner a mis la table pour le troisième but du tournoi de Parayko avant qu'il n'inscrive son deuxième de la rencontre pour porter la marque à 3-1 après 20 minutes de jeu.

Le Canada a conclu la phase préliminaire avec 12 buts en 25 avantages numériques, venant au deuxième rang à ce chapitre derrière la Russie (13-en-24).

Le rythme a baissé en deuxième période, tandis que les deux pays s'échangeaient les buts. Point a déjoué le gardien finlandais Harri Sateri pour creuser l'écart à 4-1 avant qu'Atte Ohtamaa ne trompe la vigilance de Calvin Pickard avec un lancer frappé, alors qu'il restait 3:09 à l'engagement.

Duchene a complété la marque avec son premier but du tournoi, en échappée, après seulement 34 secondes de jeu au dernier tiers. En fin de compte, le Canada a dominé 28-20 au chapitre des tirs au but.

La formation canadienne s'est compliquée l'existence en milieu de troisième en écopant trois pénalités d'affilée. Mais les Finlandais ont été incapables d'en profiter, incluant une séquence de 58 secondes avec l'avantage de deux hommes, pendant que les défenseurs Marc-Édouard Vlasic et Calvin de Haan se trouvaient au cachot.

De Haan a affirmé qu'il n'était pas nerveux à la suite de son infraction pour coup de bâton, qui procurait une supériorité numérique de deux hommes à la Finlande.

«Nous savons ce que nos spécialistes des désavantages numériques peuvent faire. Ils s'installent dans les corridors, bloquent des rondelles et moins Cal (Pickard) a de travail devant le filet, meilleur c'est. Nous avons joué avec aplomb.»

«Le fait d'avoir résisté pendant une si longue période de temps à cinq contre trois nous a donné beaucoup d'énergie, a renchéri Cooper. D'ici la fin du tournoi, nos unités en désavantage numérique devront être aussi bonnes, et même meilleures, pour espérer aller de plus en plus loin.»

En vertu de cette victoire, le Canada a terminé la phase préliminaire avec une récolte record de 19 points et un dossier de 6-0-0-1. Les représentants de l'unifolié affronteront l'Allemagne en quarts de finale à Cologne, jeudi. Les Allemands ont obtenu leur laissez-passer pour les éliminatoires en l'emportant 4-3 en tirs de barrage contre la Lettonie.

«Je sais qu'ils savent comment combler un déficit durant la dernière minute de jeu, a lancé Cooper lorsqu'un journaliste lui a demandé ce que le personnel d'entraîneurs du Canada savait de ses prochains adversaires.

«Ce sera un test difficile pour nous. Il devrait y avoir beaucoup d'électricité dans l'air.»

«Ce match, dans leur édifice et leurs partisans, ne sera pas facile, a également mentionné Sean Couturier. Peu importe ce qui nous attend, nous serons prêts pour le défi.»

L'autre match des quarts de finale à Cologne opposera les États-Unis à la Finlande. Les Américains ont terminé au premier rang de leur groupe après avoir pris la mesure de la Russie 5-3.

Les Russes croiseront le fer avec la République tchèque à Paris jeudi, tandis que la Suisse aura rendez-vous avec la Suède.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer