• Accueil > 
  • Sports > 
  • Hockey 
  • > Le Canadien obtient son laissez-passer pour les séries 

Le Canadien obtient son laissez-passer pour les séries

  • Carey Price célèbre la victoire du Canadien avec Alexander Radulov. (Photo Bernard Brault, La Presse)

    Plein écran

    Carey Price célèbre la victoire du Canadien avec Alexander Radulov.

    Photo Bernard Brault, La Presse

  • 1 / 14
  • Shea Weber salue la foule après la victoire du Canadien qui donne son laissez-passer pour les séries. (La Presse photo Bernard Brault,)

    Plein écran

    Shea Weber salue la foule après la victoire du Canadien qui donne son laissez-passer pour les séries.

    La Presse photo Bernard Brault,

  • 2 / 14
  • Brendan Gallagher salue la foule après avoir été désigné première étoile du match. (La Presse photo Bernard Brault,)

    Plein écran

    Brendan Gallagher salue la foule après avoir été désigné première étoile du match.

    La Presse photo Bernard Brault,

  • 3 / 14
  • Paul Byron festoie avec ses coéquipiers après avoir marqué en première période. (Photo Bernard Brault, La Presse)

    Plein écran

    Paul Byron festoie avec ses coéquipiers après avoir marqué en première période.

    Photo Bernard Brault, La Presse

  • 4 / 14
  • L'ancien joueur des Expos Tim Raines fait la mise au jeu protocolaire entre Derek MacKenzie et Max Pacioretty. (Photo Bernard Brault, La Presse)

    Plein écran

    L'ancien joueur des Expos Tim Raines fait la mise au jeu protocolaire entre Derek MacKenzie et Max Pacioretty.

    Photo Bernard Brault, La Presse

  • 5 / 14
  • L'ancien joueur des Expos Tim Raines salue la foule lors d'un hommage rendu avant le début de la rencontre pour son élection au sein du Temple de la renommée du baseball en janvier. (Photo Bernard Brault, La Presse)

    Plein écran

    L'ancien joueur des Expos Tim Raines salue la foule lors d'un hommage rendu avant le début de la rencontre pour son élection au sein du Temple de la renommée du baseball en janvier.

    Photo Bernard Brault, La Presse

  • 6 / 14
  • Carey Price ne quitte pas la rondelle des yeux lors d'un arrêt effectué en première période. (Photo Bernard Brault, La Presse)

    Plein écran

    Carey Price ne quitte pas la rondelle des yeux lors d'un arrêt effectué en première période.

    Photo Bernard Brault, La Presse

  • 7 / 14
  • Alexei Emelin met solidement en échec Derek MacKenzie. (Photo Bernard Brault, La Presse)

    Plein écran

    Alexei Emelin met solidement en échec Derek MacKenzie.

    Photo Bernard Brault, La Presse

  • 8 / 14
  • Paul Byron déjoue Reto Berra en première période. (Photo Bernard Brault, La Presse)

    Plein écran

    Paul Byron déjoue Reto Berra en première période.

    Photo Bernard Brault, La Presse

  • 9 / 14
  • Les arbitres Frederic L'Ecuyer et Brad Watson surveillent de près une empoignade de Steve Ott et de Derek MacKenzie. (PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE)

    Plein écran

    Les arbitres Frederic L'Ecuyer et Brad Watson surveillent de près une empoignade de Steve Ott et de Derek MacKenzie.

    PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE

  • 10 / 14
  • Jaromir Jagr tenter de gêner le travail de Carey Price en deuxième période. (PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE)

    Plein écran

    Jaromir Jagr tenter de gêner le travail de Carey Price en deuxième période.

    PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE

  • 11 / 14
  • Carey Price étire la mitaine pour arrêter un tir de Jaromir Jagr en deuxième période. (PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE)

    Plein écran

    Carey Price étire la mitaine pour arrêter un tir de Jaromir Jagr en deuxième période.

    PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE

  • 12 / 14
  • Alexander Radulov entre en contact avec Reto Berra en deuxième période. (PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE)

    Plein écran

    Alexander Radulov entre en contact avec Reto Berra en deuxième période.

    PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE

  • 13 / 14
  • Le gardien Reto Berra repousse un attaque du Canadien au cours de la deuxième période. (PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE)

    Plein écran

    Le gardien Reto Berra repousse un attaque du Canadien au cours de la deuxième période.

    PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE

  • 14 / 14

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Michel Lamarche
La Presse Canadienne
Montréal

De son propre aveu, Brendan Gallagher n'a pas apprécié le fait de ne pas participer aux séries éliminatoires l'an dernier. Inconsciemment, peut-être, il a choisi le match que le Canadien de Montréal devait gagner pour connaître la meilleure soirée de sa carrière.

Gallagher a amassé quatre points pour la première fois de sa carrière, et le Tricolore a mérité son billet pour la grande danse printanière de la LNH grâce à une victoire sans équivoque de 6-2 contre les Panthers de la Floride, jeudi soir au Centre Bell.

>>> Le sommaire de la rencontre

Pour Gallagher, l'infernale saison 2015-2016 aura donné des leçons qui ont profité.«Le fait de regarder les éliminatoires de la maison a été très dur pour moi, et je suis sûr que ce fut le cas pour tous les gars. Nous nous sommes servis de l'expérience de l'année dernière. Il y a eu des moments cette saison où nous avons dû revenir en arrière et nous dire que nous étions capables de gérer cette situation. Ça nous a rendus plus forts.»

Le trio de Gallagher, Tomas Plekanec, Paul Byron a amassé huit points et causé de lourds dégâts pendant les 20 premières minutes de jeu contre une formation privée de ses gardiens Roberto Luongo et James Reimer, de l'attaquant Aleksander Barkov et du défenseur Aaron Ekblad.

Byron a inscrit ses 21e et 22e de la saison, d'abord pour ouvrir la marque, puis pour porter le score 3-0. Entre les deux, Tomas Plekanec a enregistré son neuvième de la saison.

Quant à Gallagher, il a obtenu des mentions d'aide sur les trois premiers buts du Canadien, et ajouté son 10e de la saison en troisième période. Après le match, il a rendu hommage à ses deux coéquipiers, avec lesquels il a uni ses efforts pour une performance combinée de huit points.

«Depuis que nous avons été réunis, nous sommes à l'aise ensemble. Ça fonctionne. Il y a «Pauly» et sa vitesse et «Pleky', un joueur de centre intelligent qui excelle dans les mises en jeu. Je me trouve dans une bonne position en ce moment. J'aime jouer avec eux et j'espère que nous continuerons de connaître du succès.»

Le défenseur Nathan Beaulieu a aussi gonflé sa fiche avec des aides sur les deux buts de Byron.

Grâce à ce triomphe, le Canadien totalise 97 points et 41 victoires sous la colonne «ROW» (les gains en temps réglementaire et en prolongation), le premier critère servant à départager deux équipes à égalité au classement.

Or, le Lightning de Tampa Bay, neuvième au classement général dans l'Association Est, ne peut faire mieux que 40 gains dans de telles circonstances, malgré sa victoire face aux Red Wings de Detroit jeudi. Et les hommes de Jon Cooper ne peuvent amasser que 97 points au classement.

«Comme j'ai dit aux joueurs après le match, c'est bien mérité pour eux, a déclaré l'entraîneur-chef Claude Julien. Je suis arrivé tard, mais ils ont connu un bon début de saison, ils se sont bien placés (au classement), et quand je suis arrivé ils étaient en première place. Les gars méritent beaucoup de ce côté-là, parce que d'une façon ou d'une autre, tu connais des moments difficiles durant une saison, et d'être capable de demeurer au haut du classement, c'est quand même assez bien.»

Par ailleurs, le Canadien a gonflé à six points son avance sur les Sénateurs d'Ottawa, vaincus 5-1 par le Wild du Minnesota. Les Sénateurs ont toujours un match en banque.

Le Tricolore, qui a dirigé 33 tirs vers Reto Berra, dont 17 pendant la première période, a connu une baisse de régime pendant la période médiane. Il a notamment dû faire face à trois infériorités numériques dans un intervalle de quatre minutes, dont une de deux hommes pendant 82 secondes.

Carey Price, qui a bloqué 29 rondelles, a résisté à toutes les attaques des Panthers pendant ces punitions, bien qu'il ait flanché au milieu de la période, à forces égales, devant un tir de Reilly Smith (15e).

«Ç'a été un moment très important, a admis Byron, car ç'aurait pu changer l'allure du match. Notre équipe a fait un travail remarquable pour écouler ces punitions.»

Le Canadien s'est ressaisi en début de troisième période et a repris une avance de trois buts, grâce au 35e de Max Pacioretty, aidé d'Alexander Radulov à 3:52.

Le Montréalais Michael Matheson (6e) a bien réussi à déjouer Price environ cinq minutes plus tard, mais Gallagher et Phillip Danault (12e) ont planté le dernier clou dans le cercueil des Panthers dans un intervalle de moins de quatre minutes tard en troisième.

Les joueurs du Canadien auront congé d'entraînement vendredi. Ils monteront à bord d'un vol en direction de Tampa en début d'après-midi pour y disputer, samedi, le premier de trois matchs d'affilée à l'étranger.

Par la suite, ils retrouveront les Panthers, lundi à Sunrise, avant de croiser le fer avec les Sabres de Buffalo mercredi prochain.

Le défenseur Jordie Benn, blessé au haut du corps, sera du voyage à Tampa, a confirmé Julien, mais pas le gardien Al Montoya qui a aggravé une blessure au bas du corps mardi matin. Il pourrait toutefois rejoindre ses coéquipiers à temps pour l'une ou l'autre des deux autres parties du périple.

>>> les cinq moments-clés du match Panthers-Canadien




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer