• Accueil > 
  • Sports > 
  • Hockey 
  • > Gary Bettman: «Les Coyotes ne quitteront pas l'Arizona» 

Gary Bettman: «Les Coyotes ne quitteront pas l'Arizona»

Les Coyotes de l'Arizona évoluent présentement au Gila... (Photo Matt Kartozian, USA Today Sports)

Agrandir

Les Coyotes de l'Arizona évoluent présentement au Gila River Arena, à Glendale, mais dans un climat d'incertitude.

Photo Matt Kartozian, USA Today Sports

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Boca Raton, Floride

Si les Coyotes de l'Arizona n'ont pas d'avenir à Glendale, le commissaire de la LNH, Gary Bettman, demeure engagé à garder l'équipe en Arizona.

«Nous n'avons pas abandonné ce marché, a déclaré Bettman lors de la dernière journée des assises des directeurs généraux du circuit. Mais nous voulons être clairs en affirmant que l'avenir à long terme de l'équipe ne passe plus par Glendale.»

Bettman a fait référence à une lettre envoyée aux politiciens en Arizona en appui à un projet de loi qui financerait la construction d'un nouvel aréna dans la grande région de Phoenix. Les Coyotes évoluent présentement au Gila River Arena, à Glendale, mais dans un climat d'incertitude. La ville a annulé une entente à long terme avec l'équipe en 2015 et le bail doit maintenant être renouvelé annuellement.

C'est pour cette raison que Bettman a dit que les Coyotes cherchaient un nouveau domicile.

«L'équipe a plusieurs options devant elle et personne ne doit penser qu'elle va déménager très loin, a mentionné Bettman. À court terme, l'équipe va rester à Glendale tout en trouvant une solution.»

Un projet de construction d'un aréna à Tempe est tombé à l'eau quand l'Université Arizona State a changé d'idée le mois dernier.

La LNH a déménagé les Jets de Winnipeg en Arizona avant la saison 1996-97. L'équipe s'est souvent retrouvée dans l'incertitude, incluant en 2009 quand elle a déclaré faillite. Les Coyotes ont de la difficulté à remplir l'aréna et à présenter régulièrement une équipe compétitive. Ils ont franchi le premier tour des séries éliminatoires à une seule reprise.

L'équipe occupe présentement l'avant-dernier rang du classement général de la LNH.

«C'est dans l'esprit de tout le monde, a admis le directeur général des Coyotes, John Chayka, au niveau des nouveaux tourments de l'équipe. Pour devenir l'équipe que nous voulons être, nous devons jouer à un endroit qui va assurer notre stabilité économique à long terme.»

Chayka a dit qu'il était injuste de déclarer que l'aventure de la LNH dans le désert de l'Arizona était un échec et que l'équipe devrait déménager dans un nouveau marché. Il a noté l'histoire d'Auston Matthews, le centre des Maple Leafs de Toronto et premier choix du dernier repêchage de la LNH, qui a grandi à Glendale en encourageant les Coyotes.

L'équipe attire une moyenne d'un peu plus de 13 000 spectateurs par match cette saison - ce qui la classe au 28e rang sur 30 dans le circuit devant les Hurricanes de la Caroline et les Islanders de New York.

«C'est un excellent marché, a affirmé Chayka. Je pense que les joueurs adorent y jouer. C'est bon pour la ligue.»

«Je pense que la grande région de Phoenix est un marché incroyable pour le sport, a ajouté Bettman. C'est un excellent marché de hockey. Je crois que si les Coyotes avaient un nouvel aréna dans un endroit mieux situé, l'équipe s'en tirerait très, très bien - autant au niveau des foules que du côté affaires.»




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer