Le Canadien doit miser sur sa profondeur

L'entraîneur Michel Therrien, le capitaine Max Pacioretty et... (PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE)

Agrandir

L'entraîneur Michel Therrien, le capitaine Max Pacioretty et les autres joueurs du Canadien ne perdent pas de vue le fait qu'il reste encore bien des semaines avant de revoir Alex Galchenyuk et David Desharnais sur la patinoire, et que des prestations de dix buts par match ne sont pas coutume.

PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Michel Lamarche
La Presse Canadienne

Un peu tout le monde anticipait un autre catastrophique mois de décembre pour le Canadien de Montréal lorsque l'organisation a annoncé, mercredi matin, que les joueurs de centre Alex Galchenyuk et David Desharnais seraient au rancart pendant six à huit semaines. Or, avec une récolte de 15 buts en deux matchs, les hommes de Michel Therien viennent de livrer deux performances offensives d'affilée inégalées chez le Tricolore depuis une bonne vingtaine d'années.

Lors de leurs victoires contre les Devils du New Jersey, jeudi, et contre l'Avalanche du Colorado, samedi, tout le monde a mis l'épaule à la roue, et tout particulièrement les joueurs de centre.

Face aux Devils, Torrey Mitchell (2-0) et Phillip Danault (1-1) ont été les chefs de file. Dans le carnage servi aux joueurs de l'Avalanche, 48 heures plus tard, ce fut au tour de Tomas Plekanec (0-4) et Brian Flynn (2-0) de se distinguer.

Il faut dire qu'un peu tout le monde s'est mis en évidence samedi soir, puisque seuls les défenseurs Shea Weber, Nathan Beaulieu et Alexei Emelin n'ont pas récolté au moins un point.

« Lorsque nous utilisons nos quatre trios sur une base régulière et que nous patinons, c'est difficile à stopper, a rappelé Max Pacioretty, la grande vedette de la victoire de 10-1 samedi avec quatre buts et une passe. 

« Parfois, les équipes n'auront pas à affronter de rapides patineurs face aux troisième et quatrième trios de l'adversaire, mais pas contre nous. Nous avons quatre unités et trois paires de défenseurs qui peuvent patiner, et lorsque nous compliquons l'existence des défenseurs et des formations adverses tôt dans un match, ça devient très difficile de nous rattraper », a ajouté le capitaine du Canadien.

Comme l'a mentionné Pacioretty, le Canadien a frappé tôt en touchant la cible cinq fois en huit minutes 41 secondes en début de match, à 21 secondes d'égaler un record d'équipe vieux de près d'un siècle pour les cinq buts les plus rapides en début de rencontre.

« Certains de nos buts sont de bons exemples de ce que peut apporter du travail acharné, a noté Pacioretty. Je pense à Danault qui travaille derrière le filet, qui se fait accrocher, qui se relève et qui passe la rondelle à ''Lekky'' [Artturi Lehkonen] devant le but. 

« Nous avons amorcé la rencontre avec beaucoup d'énergie, nous savions qu'il s'agissait d'une équipe vulnérable et nous avons frappé tôt, mais ça n'a pas été facile en début de match. Le tableau indicateur pouvait montrer le contraire, mais c'est à cause de notre travail acharné et notre profondeur. »

Les premiers commentaires de Michel Therrien après cette éclatante victoire rejoignaient les propos de son capitaine.

« Ce que j'ai aimé, c'est la façon dont nous avons dicté l'allure de ce match. Les joueurs ont une éthique de travail extraordinaire. Ils sont tenaces sur le porteur du disque, ce qui nous permet de créer de bonnes chances de marquer. Ce que je retiens, c'est l'éthique de travail de chaque joueur. »

Therrien, Pacioretty et les autres joueurs du Canadien ne perdent pas de vue le fait qu'il reste encore bien des semaines avant de revoir Galchenyuk et Desharnais sur la patinoire, et que des prestations de dix buts par match ne sont pas coutume.

« La rondelle a roulé pour nous, mais j'ai aimé notre niveau de compétitivité, a mentionné Pacioretty. Ce ne sont que deux matchs, et ce sont d'importantes pièces du casse-tête que nous avons perdues. Et [Greg] Pateryn est un autre joueur important. Mais en même temps, ça donne l'opportunité à d'autres joueurs de se faire valoir. »




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer