Le leadership de Shea Weber épate Michel Therrien

  • Shea Weber a fait sentir sa présence physique toute la soirée, servant notamment quelques rudes coups d'épaule à Tobias Rieder. (Photo Bernard Brault, La Presse)

    Plein écran

    Shea Weber a fait sentir sa présence physique toute la soirée, servant notamment quelques rudes coups d'épaule à Tobias Rieder.

    Photo Bernard Brault, La Presse

  • 1 / 5
  • Shea Weber a marqué son premier but dans l'uniforme du Canadien sur un tir frappé dévastateur, sur réception, en avantage numérique. (Photo Bernard Brault, La Presse)

    Plein écran

    Shea Weber a marqué son premier but dans l'uniforme du Canadien sur un tir frappé dévastateur, sur réception, en avantage numérique.

    Photo Bernard Brault, La Presse

  • 2 / 5
  • Shea Weber salue la foule après avoir été nommé la première étoile de la rencontre. (Photo Bernard Brault, La Presse)

    Plein écran

    Shea Weber salue la foule après avoir été nommé la première étoile de la rencontre.

    Photo Bernard Brault, La Presse

  • 3 / 5
  • Shea Weber a célébré son but en deuxième période avec Andrei Markov, Andrew Shaw et Alexander Radulov. (Photo Bernard Brault, La Presse)

    Plein écran

    Shea Weber a célébré son but en deuxième période avec Andrei Markov, Andrew Shaw et Alexander Radulov.

    Photo Bernard Brault, La Presse

  • 4 / 5
  • Shea Weber sert une mise en échec à Tobias Rieder le long de la bande. (Photo Bernard Brault, La Presse)

    Plein écran

    Shea Weber sert une mise en échec à Tobias Rieder le long de la bande.

    Photo Bernard Brault, La Presse

  • 5 / 5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Michel Lamarche
La Presse Canadienne

Le défenseur Shea Weber a profité de la visite des Coyotes de l'Arizona jeudi soir pour afficher on ne peut plus clairement les trois principaux atouts qui ont incité Marc Bergevin à obtenir ses services au cours de l'été: son puissant tir, ses sévères mises en échec et son leadership incontestable.

À son deuxième match au Centre Bell, Weber a inscrit un but à l'aide d'un boulet de canon, ajouté une aide et donné trois mises en échec, dont deux tôt dans le match.



Il a complété la rencontre avec un ratio défensif de +3, a passé plus de 25 minutes sur la patinoire et a été la première étoile, un honneur bien mérité si l'on se fie aux commentaires de l'entraîneur-chef Michel Therrien.

«Weber a connu un match vraiment solide autant défensivement qu'à l'attaque. Il s'est impliqué, il a donné de bonnes mises en échec, surtout en début de match, il a imposé le tempo. C'est un grand leader, de la façon qu'il se comporte sur la patinoire. C'est un gars qui vient pour jouer.»

Le nouveau venu du Canadien a aussi reçu les éloges de Brendan Gallagher, lui-même reconnu dans l'équipe pour ses qualités de leader.

«Il existe bien des façons de mener. C'est un gars qui joue depuis plusieurs années et qui a côtoyé beaucoup de leaders. L'important, c'est de le montrer sur la glace, d'être un modèle et d'amener les autres joueurs à batailler. Vous le voyez à chaque présence sur la patinoire, il n'y a jamais de baisse de régime. C'est très important pour notre équipe de pouvoir compter sur un joueur qui nous incite à toujours devenir meilleur.»

Nathan Beaulieu, son coéquipier à la ligne bleue, est bien placé pour parler du leadership de Weber, qui ne s'exprime pas d'une seule façon.

«Il n'hésite pas à s'exprimer dans le vestiaire et il mène sur la glace. Nous avons différents types de leaders dans l'équipe et c'est la raison pour laquelle nous connaissons du succès», a déclaré Beaulieu, qui soutient que les deux défenseurs ont connu leur meilleur match ensemble cette saison.

Quant au principal intéressé, il ne s'est pas attardé à ses performances individuelles.

«Ce fut un bel effort d'équipe. Ils (les Coyotes) ont repris un élan en deuxième période, mais nous avons réussi à nous regrouper pendant l'entracte et nous avons offert un bien meilleur effort en troisième», a analysé Weber.

Ce dernier a quand même fini par admettre qu'il appréciait l'accueil des partisans.

«C'est incroyable, et j'ai de la difficulté à décrire ce que je ressens. C'est vraiment spécial. Je suis heureux de faire partie de cette équipe, de cette organisation, et j'espère que nous allons continuer à réaliser de belles choses.»

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

  • Rentrée réussie pour Carey Price

    Hockey

    Rentrée réussie pour Carey Price

    Plusieurs employeurs offrent la possibilité de faire un retour progressif au travail. C'est un peu ce que le Canadien a offert à Carey Price jeudi... »

  • Zach Redmond absent six semaines

    Hockey

    Zach Redmond absent six semaines

    Le défenseur Zach Redmond, qui n'a toujours pas disputé de match cette saison, devra patienter au moins six semaines avant d'en jouer un puisqu'il... »

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer