Une première défaite pour le Canadien

Zack Smith impose sa philosophie à Atturi Lehkonen,... (Photo La Presse Canadienne)

Agrandir

Zack Smith impose sa philosophie à Atturi Lehkonen, en deuxième période.

Photo La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Ottawa) Les Sénateurs ont bien failli se faire jouer un mauvais tour, mais leur capitaine est intervenu au bon moment.

Erik Karlsson a inscrit le but décisif en tirs de barrage et la bande à Guy Boucher a défait le Canadien 4-3 en tirs de barrage, samedi, au Centre Canadian Tire.

» Le sommaire du match

Kyle Turris et Alexander Radulov se sont échangé des buts en fusillade, avant de voir les autres tireurs faire chou blanc. Karlsson a ensuite déjoué Al Montoya, et le dernier espoir du CH, David Desharnais, a été incapable de tirer lors de son échappée.

Le Canadien rentre à la maison avec trois points sur une possibilité de quatre, tandis que les Sénateurs ont remporté leurs deux premiers matchs, les deux au bris d'égalité.

Mauvais départ

Le Tricolore avait connu un fort début de match jeudi à Buffalo, mais c'était tout le contraire cette fois. Dès les premiers instants, Shea Weber a commis un revirement devant les dangereux Mark Stone et Mike Hoffman, sans conséquence finalement.

Mais dès la septième minute, Ryan Dzingel s'est amené à pleine vitesse en territoire montréalais, et a pris son propre retour de tir pour ouvrir la marque.

Les Sénateurs ont alors multiplié les chances de marquer, Cody Ceci s'offrant même un tir sur le poteau. Avec toutes ces chances ratées, les Sénateurs n'auront pas volé leur deuxième but, un peu chanceux puisque le tir-passe de Chris Wideman a dévié sur Zack Smith.

Les hommes de Guy Boucher ont bien failli faire 3-0 juste avant le premier entracte, quand Shea Weber y a été d'une incursion trop agressive en zone adverse, mesurant visiblement mal le temps qu'il restait à la période. Les Sénateurs n'ont pas marqué, mais Torrey Mitchell a été forcé d'accrocher pour les en empêcher, et a été puni. Une période à oublier pour le CH.

Même s'il amorçait la période médiane à court d'un homme, le Tricolore a livré un bien meilleur effort qu'en première. Max Pacioretty a bien failli inscrire les siens à la marque quand il a tout juste raté la cible en redirigeant une passe d'Alexander Radulov. Weber, lui, a décoché un boulet qui est passé à travers l'équipement de Craig Anderson, mais un défenseur veillait au grain et a remis la rondelle sous le gardien, qui l'a immobilisé.

Les efforts du Tricolore ont fini par rapporter. Jeff Petry a touché la cible, profitant de la présence de Lehkonen devant Anderson. 2-1 au deuxième entracte.

Fraîchement mutée au sein du quatrième trio, Lehkonen était de nouveau au filet en début de troisième période, et a été récompensé pour son effort. Une rondelle libre s'est présentée sur son bâton et il en a profité pour marquer son premier but dans la LNH.

En milieu d'engagement, Petry a ensuite donné aux visiteurs une première avance dans le match, en marquant d'un boulet décoché depuis la ligne bleue. C'était le deuxième but du match pour ce défenseur qui faisait sa rentrée, après avoir raté le premier match sur blessure au bas du corps.

L'ancien du Canadien Tom Pyatt a toutefois créé l'égalité pour les Ottaviens avec moins de trois minutes à écouler pour forcer la tenue de la prolongation.

Le Tricolore disputera son premier match à domicile cette saison mardi. Les visiteurs : les Penguins de Pittsburgh, champions de la Coupe Stanley, et leur nouveau gardien... Mike Condon.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer