• Accueil > 
  • Sports > 
  • Hockey 
  • > Samuel Girard: l'autre nouveau défenseur des Predators 

Samuel Girard: l'autre nouveau défenseur des Predators

Samuel Girard participe à son premier camp d'entraînement dans... (Photo fournie par les Predators de Nashville)

Agrandir

Samuel Girard participe à son premier camp d'entraînement dans la LNH.

Photo fournie par les Predators de Nashville

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(NASHVILLE) Les Predators de Nashville vont disputer aujourd'hui leur premier match préparatoire de la saison. Mais leur nouveau défenseur-vedette ne sera pas là. P.K. Subban souffre d'une mystérieuse blessure au haut du corps.

Non, il n'y aura pas de Subban dans l'alignement. Mais les Predators pourront compter sur un autre nouveau défenseur. Samuel Girard n'a pas l'aura de Subban. Mais le jeune de 18 ans, originaire de Roberval, a l'habitude de faire tourner les têtes, peu importe où il passe.

«C'est quand même capoté. Ça va être une belle expérience pour moi de jouer avec ces joueurs-là que je regarde depuis que je suis enfant. Mais je ne dois pas me laisser impressionner, a expliqué Girard en entrevue avec La Presse. Je suis ici pour faire ma place. Mon objectif premier, c'est de réussir à percer l'alignement.»

Le joueur des Cataractes de Shawinigan participe à son premier camp d'entraînement dans la LNH. Tout est nouveau pour lui. Mais ça ressemble aussi à un vieux refrain pour Girard: il s'agit encore une fois de faire mentir les détracteurs pour ce joueur de 5 pi 10 po.

«Depuis [le niveau] bantam que je l'entends, celle-là. Ils disaient que je ne serais pas capable de jouer midget parce que j'étais trop petit. Puis ils ont dit la même chose pour le junior majeur et là, je l'entends pour la Ligue nationale.»

Girard a été le défenseur le plus productif de la LHJMQ la saison passée, avec 74 points en 67 matchs. Au printemps dernier, il a été nommé défenseur de l'année dans la ligue. C'était seulement le deuxième joueur de 17 ans à recevoir cet honneur. L'autre avant lui, Jean-Jacques Daigneault, l'avait fait... en 1983.

Pour ceux qui doutaient de sa capacité à jouer dans le junior majeur, il faudra repasser.

Samuel Girard a été choisi au deuxième tour... (Photo Bruce Bennett, archives Getty Images/AFP) - image 2.0

Agrandir

Samuel Girard a été choisi au deuxième tour (47e au total) par les Predators de Nashville en juin dernier.

Photo Bruce Bennett, archives Getty Images/AFP

Un joueur spécial

Maintenant, il y a ceux qui doutent de ses chances de jouer un jour dans la LNH. Avant le repêchage, les prévisions étaient floues pour lui, comme c'est souvent le cas pour les petits défenseurs offensifs.

«Moi et ma famille, on est allés voir la première journée du repêchage parce qu'on ne savait pas si j'allais sortir en première ou deuxième ronde. On n'avait aucune idée, dit Girard. Mon agent m'avait dit: "Il y a 20% de chances que tu sortes en première ronde, 80% en deuxième."»

Le nom de Girard n'a pas été prononcé cette première journée. Au premier tour, les Predators ont plutôt choisi Dante Fabbro. Ce défenseur s'apprête à partir jouer à Boston College, aux États-Unis.

«Il y a eu une petite déception de ne pas être choisi en première ronde, ça c'est sûr. Mais de me retrouver avec les Predators, je suis vraiment content, lance Girard. Ils ont une des meilleures défensives de la LNH. Ils ont un bon groupe de défenseurs qui vont pouvoir m'aider dans mon développement.»

Les Predators sont convaincus d'avoir fait une bonne affaire en mettant la main sur Girard au deuxième tour. «Il suffit de regarder ce jeune patiner pour comprendre qu'il est spécial, qu'il a un grand talent, explique le dépisteur en chef de l'équipe, Jeff Kealty. On pense qu'il est un vrai défenseur moderne. Il est capable de faire bouger la rondelle et peut faire partie de notre deuxième vague à l'attaque.»

Et la taille dans tout ça? Samuel Girard ne s'en fait plus. «Les commentaires sur ma taille, asteure, ça me passe cent pieds au-dessus de la tête, dit-il. C'est presque rendu une motivation pour moi.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer