Jaromir Jagr prêt à amorcer une autre saison

Jaromir Jagr a rencontré les médias floridiens, le... (PHOTO WILFREDO LEE, AP)

Agrandir

Jaromir Jagr a rencontré les médias floridiens, le 22 septembre à Sunrise.

PHOTO WILFREDO LEE, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Tim Reynolds
Associated Press
CORAL SPRINGS, Floride

Guy Lafleur a eu 65 ans cette semaine. Ce qui est curieux, c'est que le membre du Temple de la renommée jouait toujours lorsque Jaromir Jagr a fait ses débuts dans la Ligue nationale de hockey.

C'était il y a 26 ans.

Une autre année est passée, un autre camp d'entraînement s'amorce pour Jagr, l'attaquant de 44 ans qui a mené les Panthers de la Floride au chapitre des points pour leur permettre de décrocher le titre de la section atlantique, la saison dernière. Et il ne ménage pas les efforts. Son entraînement hors glace a duré presque aussi longtemps que son entraînement sur glace, vendredi.

« Les attentes sont élevées, a déclaré Jagr. Mais chaque année est différente. Il n'y a rien de garanti. Il y a plusieurs équipes qui voulaient s'améliorer puisqu'elles n'ont pas participé aux séries, donc nous devons nous améliorer même si nous nous sommes qualifiés. »

C'est pourquoi les Panthers ont effectué quelques changements après la saison dernière, dont l'ajout du vétéran défenseur Keith Yandle. Le nouveau venu et Jagr ont bagarré devant le filet lors du premier jour du camp d'entraînement et Jagr s'est retrouvé au sol.

« Il a dit qu'il avait glissé », a expliqué Yandle, qui a offert à Jagr de l'aider à se relever.

« Je voulais simplement lui donner confiance », a pour sa part répliqué Jagr.

Ils ont tous les deux rigolé à propos de la mise en échec, et Yandle, qui a joué contre Jagr pendant des années, affirme que le fait de voir à l'oeuvre le troisième meilleur pointeur de l'histoire de la LNH a déjà un impact sur son approche.

« Je crois qu'il amène un petit quelque chose à tout le monde, a analysé Jagr. Juste en le côtoyant depuis une semaine, tu veux l'impressionner, tu veux toujours donner le meilleur de toi que ce soit sur la patinoire ou en gymnase. On sait tous ce qu'il a accompli dans cette ligue et il le fait toujours à 44 ans. Il pousse tout le monde. »

Jagr n'a pas eu besoin de beaucoup de temps pour s'entendre avec les Panthers sur les termes d'un autre contrat d'un an. Il adore ses jeunes compagnons de trio Jonathan Huberdeau et Aleksander Barkov et il affirme être excité à l'idée de voir ce que l'équipe peut accomplir cette année alors que les attentes sont plus élevées que jamais à l'interne.

« C'est certain que je le suis. Je ne serais pas ici si ce n'était pas le cas, a lancé Jagr. C'est dur d'occuper n'importe quel emploi si tu n'es pas excité. Si tu es misérable au travail, ça n'aidera personne, surtout pas toi. »

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer