Zibanejad surpris par son échange aux Rangers

Mika Zibanejad... (PHOTO AP)

Agrandir

Mika Zibanejad

PHOTO AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Tom Canavan
Associated Press
New York

Derick Brassard n'a pas été le seul à avoir été surpris de l'échange qui l'a fait passer des Rangers de New York aux Sénateurs d'Ottawa.

Mika Zibanejad était aussi sous le choc lorsqu'il a appris que les Sénateurs l'envoyaient à New York. Après tout, il venait de terminer la construction de sa maison près de la capitale canadienne.

«Cet échange n'était pas sur le radar pour moi, je n'avais rien entendu à propos de ça, a déclaré Zibanejad lors d'un appel-conférence, mardi. C'est venu comme un choc et comme une surprise, mais comme j'ai dit avant je suis heureux maintenant et je suis très excité d'amorcer la saison.»

Zibanejad, un attaquant de 23 ans, procure aux Rangers un joueur de centre plus jeune et plus gros que Brassard, qui aura bientôt 29 ans. Il vient aussi pour la moitié du prix, lui qui empoche 2,6 millions $.

«Je crois que je patine très bien pour un gars plus gros, a commenté Zibanejad. Je sens que mon tir s'améliore d'année en année. En tant que jeune joueur, je sais que je peux toujours améliorer les différents aspects de mon jeu. Je vais continuer de travailler sur les mises au jeu et sur les petits détails qui m'aideront personnellement et qui aideront l'équipe à connaître du succès.»

Comme le directeur général des Rangers Jeff Gorton, Zibanejad croit qu'il s'améliorera encore. Il a pris part à 81 matchs à Ottawa, inscrivant 21 buts et 30 aides et établissant des sommets personnels au chapitre des matchs joués, des buts, des aides, des buts victorieux et des mises au jeu gagnées. Il a marqué au moins 20 buts à ses deux dernières saisons.

«Le plus d'expérience vous avez, le plus confortable vous devenez, a dit Zibanejad. C'est comme ça que ça fonctionne dans cette ligue.»

Depuis la transaction, Zibanejad a dit que plusieurs nouveaux coéquipiers lui avaient souhaité la bienvenue. Il rejoindra une équipe menée par un compatriote suédois, le gardien Henrik Lundqvist.

«Je n'ai pas vraiment interagi avec lui d'un point de vue personnel, a ajouté Zibanejad. Je sais qu'il est un très bon ami d'Erik Karlsonn, un de mes amis proches à Ottawa, et il n'a eu que du bon à dire à son sujet, donc je suis excité.»

Zibanejad a bien aimé son passage à Ottawa, où il joue depuis le début de sa carrière. Il a aussi hâte de venir à New York, même s'il n'est pas prêt à dire que la transaction va lui servir de motivation.

«Oui et non, a-t-il évoqué. Je mettrai toute mon énergie pour prouver aux Sénateurs qu'ils ont fait le mauvais choix en ne me gardant pas, mais en même temps, je veux donner raison aux Rangers. C'est comme ça que je vois les choses.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer