• Accueil > 
  • Sports > 
  • Hockey 
  • > LNH: Las Vegas aura son équipe, Québec devra attendre 

LNH: Las Vegas aura son équipe, Québec devra attendre

Le commissaire de la LNH, Gary Bettman.... (Photo L.E. Baskow, archives AP)

Agrandir

Le commissaire de la LNH, Gary Bettman.

Photo L.E. Baskow, archives AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Las Vegas

Le commissaire de la Ligue nationale de hockey, Gary Bettman, a confirmé mercredi que la ville de Las Vegas allait obtenir une équipe d'expansion et que la candidature de la ville de Québec allait être réévaluée dans le futur.

Le Bureau des gouverneurs s'est prononcé à l'unanimité en faveur de la candidature de Las Vegas, ce qui fera passer la ligue à 31 équipes à compter de la saison 2017-2018. Le propriétaire de la nouvelle formation, Bill Foley, devra débourser des frais de 500 millions US à la LNH, qui n'a pas effectué d'expansion depuis 2000.

Malgré le refus, Québec peut demeurer prudemment optimiste. Le président du Bureau des gouverneurs, Jeremy Jacobs, a déclaré que la capitale provinciale était une «incroyable ville de hockey» et que sa candidature ferait l'objet d'une attention particulière advenant un autre projet d'expansion.

«La bonne relation que nous avons bâtie avec la LNH au cours des dernières années est très importante pour nous, a déclaré le président et chef de la direction de Québecor, Pierre Dion. Le processus d'expansion nous a donné une excellente occasion de présenter notre plan d'affaires et de promouvoir la ville de Québec comme une ville qui peut soutenir une concession de la LNH.

«Ramener les Nordiques à Québec demeure une priorité pour Québecor. Nous allons continuer de travailler avec détermination pour accomplir cet objectif.»

Le commissaire Bettman a remercié l'ancien premier ministre Brian Mulroney et M. Dion pour leur implication dans le dossier de candidature de la ville de Québec. Il a affirmé que cette dernière n'avait pas été retenue en raison de facteurs hors du contrôle du comité de candidature.

Bettman a expliqué que les propriétaires de la LNH avaient exprimé des réserves à propos de la force du dollar canadien et du déséquilibre géographique que causerait l'arrivée d'une autre équipe dans l'Association de l'Est, qui compte présentement 16 équipes comparativement aux 14 - maintenant 15 - de l'Ouest.

«La ville de Québec est sur notre radar quand les circonstances vont le permettre, a dit Bettman. Nous savons qu'il y a beaucoup d'amateurs de hockey passionnés et nous avons été impressionnés par le dossier de candidature. C'est pourquoi nous ne l'avons pas rejeté, mais bien repoussé.»

Le commissaire a cependant été catégorique quant à un éventuel déménagement de concession en difficulté, affirmant qu'aucune équipe était dans cette situation pour le moment et qu'il ne s'agissait pas d'une option.

Bettman a aussi précisé que l'objectif principal des propriétaires était de s'assurer que la nouvelle concession soit placée en bonne position pour connaître du succès dès ses premières années d'existence.

«C'est difficile de perdre une équipe, a lancé Bettman en faisant référence au départ des Nordiques en 1995. C'est sûrement encore plus difficile d'en regagner une, mais ce n'est pas impossible.»

Une première pour Vegas

La nouvelle concession de la LNH sera la première équipe professionnelle à s'installer au beau milieu du Désert des Mojaves. Lors du recensement de 2010, la région de Las Vegas totalisait près de 2,2 millions d'habitants, ce qui en faisait la plus importante population des États-Unis n'ayant pas de concession sportive professionnelle.

Le soutien des citoyens pour le projet de Foley a été important, et la LNH a été attirée par la possibilité d'être la première - et la seule - ligue professionnelle à s'installer dans une ville qui adore les gros évènements.

La nouvelle équipe disputera ses matchs au nouveau T-Mobile Arena, un amphithéâtre d'une capacité de 17 500 personnes en configuration hockey et qui a été bâti entièrement grâce à des investissements privés de MGM Resorts International et de Anschutz Entertainment Group, les propriétaires des Kings de Los Angeles.

«Ce sera excitant de venir jouer ici, a commenté l'attaquant des Blackhawks de Chicago, Patrick Kane. C'est évidemment bon pour la Ligue et bon pour les joueurs.»

Le Thunder de Las Vegas de la Ligue internationale de hockey a attiré d'importantes foules dans les années 1990, quand il jouait au Thomas and Mack Center, et les Wranglers de Las Vegas, de la Ligue de la Côte Est, ont pris la place du Thunder jusqu'en 2014 en évoluant au Orleans Arena.

Foley n'a pas précisé quel serait le nom de sa nouvelle équipe, mais la candidature est menée par la compagnie Black Knight Sports and Entertainment, le même nom que sa compagnie de services financiers.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer