Markov appuie Poutine

Le défenseur du Canadien Andrei Markov en compagnie... (PHOTO TIRÉE D'INSTAGRAM)

Agrandir

Le défenseur du Canadien Andrei Markov en compagnie de son fils.

PHOTO TIRÉE D'INSTAGRAM

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

En publiant une photo sur Instagram hier, Andrei Markov est devenu le dernier d'une série de hockeyeurs russes à endosser le président Vladimir Poutine. Alexander Ovechkin, Evgeny Malkin, Sergei Gonchar... Un à un, ils se rangent derrière l'homme à la poigne de fer. Tour d'horizon.

«L'homme le plus puissant du monde!!! Il est notre choix!!!», a écrit Andrei Markov, hier, pour coiffer une nouvelle photo sur son compte Instagram.

On le voit en compagnie de son fils aîné. Les deux portent un t-shirt à l'effigie du président russe. Sur celui du fils, on peut lire: «La Russie est un pays qui n'a peur de rien». Les réactions ne se sont pas fait attendre. Outre celles en cyrillique, on peut lire celle-ci d'un amateur québécois: «Il vient crissem... de baisser dans mon estime.»

En septembre 2014, le gardien Semyon Varlamov publie... (Photo tirée d'Instagram) - image 2.0

Agrandir

En septembre 2014, le gardien Semyon Varlamov publie cette photo sur son compte Instagram, puis la retire. On peut lire sur le t-shirt: «La Crimée nous appartient.»

Photo tirée d'Instagram

Markov s'ajoute à une série de hockeyeurs russes qui appuient publiquement le président russe. Sur cette photo, le gardien de l'Avalanche du Colorado Semyon Varlamov porte un t-shirt avec l'inscription: «La Crimée est à nous». Il l'avait publiée en septembre 2014, alors que la Russie et l'Ukraine se disputaient la région contestée. Il l'avait ensuite rapidement retirée de son compte Instagram quand elle a suscité un tollé.

«C'est clair que le hockey a une grande place dans la politique d'affirmation de Poutine, explique Mathieu Boivin-Chouinard, auteur du livre Chaïbou, histoire du hockey russe. Le hockey est pour lui un outil pour affirmer la renaissance du pays. Ça ne me surprend pas du tout qu'il mobilise les hockeyeurs.»

La plus grande vedette du hockey russe partage souvent des photos où on la voit en compagnie de Poutine. Mais Alexander Ovechkin a surtout suscité la polémique avec celle-ci, publiée sur Instagram à l'automne 2014. Alors que l'Ukraine et la Russie se livraient une guerre larvée, plusieurs ont pensé que le joueur des Capitals de Washington accusait l'Ukraine de fascisme. Il s'en est défendu, assurant qu'il s'agissait d'un message de paix.

Une photo publiée par Alexander Ovechkin sur son... (PHOTO TIRÉE D’INSTAGRAM) - image 3.0

Agrandir

Une photo publiée par Alexander Ovechkin sur son compte Instagram. Elle s’y trouve toujours.

PHOTO TIRÉE D’INSTAGRAM

«Ovechkin a souvent réaffirmé qu'il représenterait la Russie aux Jeux olympiques même si la LNH se retirait des Jeux, rappelle Mathieu Boivin-Chouinard, aussi professeur d'histoire au collège Bois-de-Boulogne. Pour Poutine, ce doit être une douce musique à ses oreilles. Le petit joueur russe qui tient tête à la grande ligue impérialiste!»

Dans une entrevue à l'automne 2014, Slava Fetisov s'inquiétait que les joueurs russes subissent de la «discrimination» en Amérique du Nord sur la base de leurs opinions. «Je n'aurais jamais imaginé que des athlètes subiraient un jour de la discrimination durant des confrontations politiques», a déploré l'ancien joueur soviétique, maintenant proche de Poutine. La veille, il s'était entretenu avec Ovechkin, qui venait de publier sa photo dénonçant le fascisme. «J'ai maintenant peur de la manière dont Ovechkin sera perçu en Amérique», se désolait Fetisov, dans une entrevue avec le quotidien sportif russe Sovetsky Sport.

Lors de ses passages en Russie, Mathieu Boivin-Chouinard a remarqué que les critiques envers Poutine étaient presque toujours assimilées à des critiques contre la Russie. Comme si la Russie et Poutine ne faisaient qu'un. Voilà peut-être pourquoi les hockeyeurs russes ont tendance à vouloir montrer leur amour pour leur pays en s'associant au président.

Evgeny Malkin et une voiture tout en subtilité...... (Photo tirée d'Instagram) - image 5.0

Agrandir

Evgeny Malkin et une voiture tout en subtilité...

Photo tirée d'Instagram

En Occident, le président russe a une réputation moins reluisante. Dans son rapport 2015, Human Rights Watch écrivait: «Le Parlement a adopté des lois, et les autorités ont eu des comportements qui ont encore plus isolé le pays et ont entretenu l'hystérie anti-occidentale à des niveaux jamais vus depuis l'époque soviétique.»

N'empêche, Poutine sur le capot d'une voiture, c'est pas mal, semble se dire Malkin sur cette photo (à gauche)...

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer