• Accueil > 
  • Sports > 
  • Hockey 
  • > Crosby veut recentrer les discussions à l'approche du match ultime 

Crosby veut recentrer les discussions à l'approche du match ultime

À l'approche du match ultime de jeudi opposant les Penguins au Lightning,... (PHOTO AP)

Agrandir

PHOTO AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Will Graves
Associated Press
Pittsburgh

À l'approche du match ultime de jeudi opposant les Penguins au Lightning, Sidney Crosby ne veut pas s'attarder à son propre cheminement.

Bien qu'il ait signé trois buts déterminants depuis le début de la série, il veut recentrer les discussions sur l'équipe, pas sur le fait qu'on ne l'a pas vu en finale de la coupe Stanley depuis 2009.

Oui, il joue bien. Oui, son superbe filet du sixième match va bien s'ajouter aux nombreux buts de toute beauté qu'il a signés en carrière.

Mais si les Penguins veulent obtenir une autre chance de soulever la coupe, il faudra l'effort collectif de tout un club au Consol Energy Center, jeudi soir.

«C'est en gardant les choses simples qu'on se donne la meilleure chance de l'emporter, a dit Crosby. Il ne faut pas trop s'arrêter à des trames narratives qui viennent de l'extérieur.»

C'est toutefois difficile de résister à la tentation.

Le Lightning pourrait accéder à la finale pour une deuxième année de suite, même privé du capitaine Steven Stamkos durant la totalité des séries. Sans oublier la blessure au gardien Ben Bishop, au tout début de la finale de l'Est.

Et Tampa Bay n'est pas intimidé par un septième match à l'étranger - ils l'ont vécu et ont vaincu l'an dernier en s'imposant 2-0 à New York, face aux Rangers.

«Il faut offrir notre meilleur hockey, comme nous l'avons fait au Garden l'an dernier», a dit l'entraîneur du Lightning, Jon Cooper.

Sa troupe avait la chance de mettre fin au débat en Floride, mais Pittsburgh a pris trois buts d'avance et a gardé le cap. Au fil de la série, le club ayant marqué le premier but a gagné cinq fois sur six.

«Vous souhaitez toujours avoir l'avance et c'est vrai que le premier but est très important, a dit le défenseur Anton Stralman, du Lightning. Mais nous perdions 2-0 dans le cinquième match et nous avons gagné, alors ce n'est pas comme si le résultat était coulé dans le béton, quand vous perdez par un ou deux buts.»

Les Penguins vont tenter de renverser une curieuse tendance qui a débuté avant la naissance de leur surprenant gardien Matt Murray.

Ils n'ont pas remporté de match numéro 7 à la maison depuis que Mario Lemieux et compagnie ont éliminé les Devils du New Jersey au premier tour en 1991, une victoire qui les a propulsés jusqu'à leur premier championnat. Depuis ce temps, ils ont été vaincus lors de cinq matches ultimes.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer