L'excellence de Kucherov fait la différence

Nikita Kucherov a inscrit 11 buts - un sommet... (PHOTO AP)

Agrandir

Nikita Kucherov a inscrit 11 buts - un sommet dans la LNH - en 15 rencontres éliminatoires jusqu'ici.

PHOTO AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Fred Goodall
Associated Press
Tampa

Plus le moment est important en séries, plus Nikita Kucherov brille.

Le jeune Russe a le don de marquer quand le lightning de Tampa Bay en a le plus besoin, et c'est une des raisons pourquoi le club de la Floride n'est plus qu'à une victoire d'atteindre la finale de la Coupe Stanley pour la deuxième année consécutive.

Kucherov a inscrit 11 buts - un sommet dans la LNH - en 15 rencontres éliminatoires jusqu'ici. Sept d'entre eux ont servi soit à égaler la marque, soit à donner les devants aux siens.

La plus récente addition faite par le patineur de 22 ans à son impressionnante feuille de route en séries - amorcée l'an dernier - est le but tardif qui a provoqué la prolongation dans le match no 5, dimanche, à Pittsburgh. Il a aussi récolté une mention d'assistance sur le but gagnant de Tyler Johnson, marqué après moins d'une minute de jeu de la quatrième période.

Cette victoire de 4-3 a procuré une avance de 3-2 dans la finale de l'Est au Lightning. Le sixième match aura lieu mardi, au Amalie Arena.

«Il semble que plus le moment est important, meilleur il est, a noté l'entraîneur-chef du Lightning, Jon Cooper. Il prouve que ce n'était pas de la chance l'an dernier. Il est un joueur de talent, déterminé. C'est un plaisir de le diriger.»

Kucherov avait marqué 10 fois en 26 matchs éliminatoires en 2015, dont deux buts gagnants en prolongation qui ont aidé le Lightning à atteindre la finale, où il se sont inclinés devant les Blackhawks de Chicago. Une victoire de plus permettrait au Lightning de devenir la première équipe à jouer la finale deux années consécutives depuis les Penguins et les Red Wings de Detroit, en 2008 et 2009.

«Il continue sans cesse de s'améliorer, a ajouté Cooper. Mais ce qui a été le plus remarquable à mes yeux cette saison, ce sont les moments où ses buts sont inscrits. Il ne marque pas le but dans une défaite de 6-1 pas plus qu'il n'inscrit le sixième dans un gain de 6-1.

«Il marque le but égalisateur, le but gagnant, prépare les plus gros des plus gros buts: ça en dit beaucoup sur le genre de joueur qu'il est. Quand vous avez besoin de lui, il est plus souvent qu'autrement là pour vous. C'est ce qui est remarquable à son sujet.»

Les Penguins sont passés d'une avance de 2-1 à une défaite d'être éliminés pour la première fois des présentes séries. Ils ont aussi subi deux revers d'affilée pour la première fois depuis janvier.

L'entraîneur-chef Mike Sullivan a déclaré qu'il ne prendrait pas de décision au sujet de son gardien partant avant mardi matin. Marc-André Fleury a effectué un premier départ en près de deux mois dans le match no 5. Il a été incapable de protéger des avances de 2-0 et 3-2. La recrue Matt Murray a amorcé les quatre premiers matchs de la série. Il montre un dossier de 9-4 avec une moyenne de buts alloués de 2,33 et un taux d'efficacité de ,923 en matchs éliminatoires.

«J'ai trouvé que Marc avait effectué de gros arrêts pour nous, surtout en début de rencontre», a ajouté Sullivan, qui ne pouvait dire à quel point sa longue période d'inactivité a eu un impact sur sa performance.

«Ce sont des circonstances difficiles. Nous croyons en nos joueurs. Nous croyons compter sur des gens de qualité, mais c'est une situation qui n'est pas parfaite. Nous tentons de prendre les meilleures décisions possibles en tenant compte de tout cela.»

Les Penguins sont confiants de pouvoir rebondir mardi afin de provoquer la tenue d'un septième match chez eux.

«Je crois en mon équipe et je crois en moi-même, a dit Evgeni Malkin. Nous pouvons revenir à Pittsburgh, c'est certain.»

«Ce groupe a fait un travail extraordinaire tout au long de la saison, s'assurant de demeurer dans le moment présent, sans ruminer le passé ou penser trop loin devant, a rappelé Sullivan. Nous devons nous concentrer sur le match à jouer et c'est ce que nous allons faire.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer