Mike Condon, candidat au trophée Masterton

Avec la blessure à Carey Price, la première... (Photo Bernard Brault, La Presse)

Agrandir

Avec la blessure à Carey Price, la première saison de Mike Condon dans la LNH a été plus occupée que prévu.

Photo Bernard Brault, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Mike Condon a été élu candidat au trophée Bill-Masterton chez le Canadien pour la saison 2015-2016.

Les membres du chapitre montréalais du Pro Hockey Writers Association ont accordé à Condon six votes de première place, trois de deuxième place et un de troisième place. Avec 25 points, Condon a devancé Paul Byron (16), Andrei Markov (10) et Greg Pateryn (8).

«Le 20 mars, c'est ressorti dans mes souvenirs Facebook que ça faisait trois ans depuis mon premier match professionnel, à Ontario (ECHL), a raconté Condon, vendredi dernier. J'ai texté mon père, je lui disais que trois ans, c'est comme si c'était hier. Il y a eu beaucoup de villes, de randonnées en autobus, de travail, de hauts et de bas. Ça a été des montagnes russes, mais c'est agréable. Ça peut te vider physiquement et mentalement, mais c'est ce que tu veux, tu veux un objectif, une passion à laquelle te consacrer.»

Jamais repêché dans la LNH, Condon a passé la saison 2013-2014 en ECHL, après avoir terminé sa carrière universitaire à Princeton. Le gardien a gravé un échelon de plus en 2014-2015 en s'établissant comme titulaire chez les Bulldogs de Hamilton, dans la Ligue américaine. Et à l'issue du camp en septembre dernier, il a ravi à Dustin Tokarski le poste de gardien numéro 2.

Mais avec la blessure à Carey Price, sa première campagne dans la LNH a été plus occupée que prévu. Samedi, Condon prenait part à son 50e match de la saison.

«Plusieurs joueurs doivent combattre de l'adversité. Je ne suis pas le seul, a humblement déclaré Condon. Cette saison, ça a été une situation difficile pour tout le monde. Il suffit d'y aller un jour à la fois. C'est un honneur d'être choisi parmi ce groupe de joueurs.

«C'est un bon test pour le caractère. Ce n'est pas seulement le joueur de hockey, c'est la personne. Quand quelque chose ne va pas bien, quand tu ne connais pas le succès désiré, tu dois tout de même te présenter avec la bonne attitude et les bonnes habitudes de travail. Si tu ne te laisses pas abattre, ça montre quel genre de personne et de joueur tu es.»

Le trophée Bill-Masterton est remis chaque année au joueur «faisant preuve de persévérance, d'esprit sportif et de dévouement au hockey». L'an passé, c'est justement un gardien, Devan Dubnyk, qui l'avait emporté.

Les journalistes des 30 villes de la LNH désignent un candidat à ce trophée pour chaque équipe.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer