Remontée spectaculaire du Canadien

  • Bien servi par P.K. Subban, Desharnais a battu Jacob Markstrom d'un puissant tir frappé pour son troisième but gagnant de la saison. (Photo André Pichette, La Presse)

    Plein écran

    Bien servi par P.K. Subban, Desharnais a battu Jacob Markstrom d'un puissant tir frappé pour son troisième but gagnant de la saison.

    Photo André Pichette, La Presse

  • 1 / 5
  • Les hommes de Michel Therrien ont accordé huit buts en première période à leurs quatre derniers matchs. (Photo André Pichette, La Presse)

    Plein écran

    Les hommes de Michel Therrien ont accordé huit buts en première période à leurs quatre derniers matchs.

    Photo André Pichette, La Presse

  • 2 / 5
  • Alexander Semin a continué à perdre des points auprès de son entraîneur. (Photo André Pichette, La Presse)

    Plein écran

    Alexander Semin a continué à perdre des points auprès de son entraîneur.

    Photo André Pichette, La Presse

  • 3 / 5
  • Le CH freine à deux sa séquence de défaites. (Photo André Pichette, La Presse)

    Plein écran

    Le CH freine à deux sa séquence de défaites.

    Photo André Pichette, La Presse

  • 4 / 5
  • Le capitaine du Canadien a déjoué un gardien pour la première fois en 10 matchs, puisque son but précédent avait été inscrit dans un filet désert, contre les Bruins. (Photo André Pichette, La Presse)

    Plein écran

    Le capitaine du Canadien a déjoué un gardien pour la première fois en 10 matchs, puisque son but précédent avait été inscrit dans un filet désert, contre les Bruins.

    Photo André Pichette, La Presse

  • 5 / 5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le Canadien était en voie de subir un deuxième revers gênant de suite à domicile. Et un deuxième revers gênant de suite aux mains des Canucks. Mais c'est tout le contraire qui s'est produit.

David Desharnais a marqué en prolongation pour compléter une remontée de trois buts et le Tricolore a défait les Canucks de Vancouver 4-3, lundi soir.

Le sommaire du match

Bien servi par P.K. Subban, Desharnais a battu Jacob Markstrom d'un puissant tir frappé pour son troisième but gagnant de la saison.

Le CH freine donc à deux sa séquence de défaites. Il n'a toujours pas perdu trois rencontres de suite cette saison.

Un (autre) faux départ

Si le Canadien était parfait après neuf matchs cette saison, c'était notamment parce qu'il malmenait ses adversaires en première période. Mais depuis une semaine, ce n'est plus le cas.

Il n'y avait que 86 secondes d'écoulées quand Adam Cracknell a ouvert la marque, après que Jeff Petry eut bêtement redonné la rondelle aux visiteurs.

Le but a essentiellement sapé tout élan que le Tricolore pouvait avoir pour amorcer ce match. À l'exception d'une supériorité numérique en milieu de période, les Montréalais ont été très discrets en zone adverse. Et en fin de période, pendant une punition de quatre minutes à Brendan Gallagher pour bâton élevé, Jared McCann a doublé l'avance des siens. C'était 2-0 Canucks après 20 minutes.

C'est donc dire que les hommes de Michel Therrien ont maintenant accordé huit buts en première période à leurs quatre derniers matchs. Dans chacun de ces quatre duels, ils ont d'ailleurs cédé un but dans les quatre premières minutes.

La première moitié de la période médiane laissait croire que le scénario de samedi contre l'Avalanche (une dégelée de 6-1, pour ceux qui l'auraient évacué de leur mémoire) allait se répéter. Pendant qu'Alex Galchenyuk était puni, Daniel Sedin a battu Mike Condon d'un tir haut. Jeu bizarre, puisque la rondelle est restée coincée entre les poteaux dans la partie supérieure du filet.

Et quand Brian Flynn a écopé d'une punition quatre minutes plus tard, ça sentait plus que jamais la fin. Mais c'est plutôt Lars Eller qui, profitait d'un temps fou pour s'exécuter, a trouvé le fond du filet. Le fait que les Canucks aient oublié un joueur au banc - ils étaient seulement quatre sur la patinoire! - n'a pas nui au Danois.

C'était déjà un quatrième but cette saison pour le CH en désavantage numérique. Le but fera le plus grand bien à Eller, dont les récents insuccès semblaient peser lourd sur son moral.

Et à mi-chemin dans la période, c'était au tour de Max Pacioretty de marquer, pour réduire l'écart à un but. Le capitaine du Canadien déjouait ainsi un gardien pour la première fois en 10 matchs, puisque son but précédent avait été inscrit dans un filet désert, contre les Bruins.

Les Canucks ont bien refermé le jeu pendant les 16 premières minutes de la troisième période, jusqu'à ce que Tomas Fleischmann inscrive le but égalisateur. Son tir a battu Markstrom, qui connaissait pourtant un solide match.

Semin n'aide pas sa cause...

Alexander Semin disputait lundi un deuxième match de suite, après avoir été rayé de la formation pendant sept rencontres d'affilée. Discret à son retour samedi, il a continué à perdre des points auprès de son entraîneur.

Dès le milieu du match, le Russe a commencé à sauter des tours à la droite de Galchenyuk et Eller. Et à sa première présence en troisième période, il a écopé d'une bête punition pour avoir retenu. La tête basse au banc des punitions, il comprenait visiblement que sa situation ne s'améliorerait pas de sitôt. Avec Paul Byron en santé dans les gradins et le club-école à St. John's qui regorge d'attaquants productifs, c'est à se demander si la situation actuelle de Semin pourra perdurer.

Le sujet ne manquera pas d'alimenter les discussions d'ici au prochain match du Canadien, jeudi, contre les Coyotes de l'Arizona.

__________________________________

Ils ont dit

> Tomas Fleischmann: «Je me suis amené du côté trois sur une descente à deux contre un et mon intention a toujours été de tirer. Je connais bien Jacob Markstrom et je voulais le déjouer du côté du bloqueur.»

> Mike Condon: «C'est étrange qu'on ait donné le premier but lors des quatre derniers matchs, car auparavant, dans aucun de mes départs nous n'avions donné de but en première période. Je me suis jeté un mauvais sort le jour où j'en ai fait la remarque à mon agent. Je lui ai dit que j'étais un gardien de première période et il m'a traité d'idiot. Je ne dirai plus rien là-dessus!»

> Daniel Sedin: «On peut voir le but en désavantage numérique comme le tournant, mais les bonnes équipes ne se laissent pas toucher par ça. Il faut continuer à jouer de la même façon. On a survécu à la deuxième période, on menait encore 3-2 et on a bien joué en troisième période, jusqu'à leur but. On devrait être satisfaits d'une telle performance sur la route.»

- Propos recueillis par Marc Antoine Godin

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer