Les Flames auront plus de profondeur cette saison

Les Flames de Calgary ont fait l'acquisition du... (Photo Jeff McIntosh, PC)

Agrandir

Les Flames de Calgary ont fait l'acquisition du jeune défenseur Dougie Hamilton cet été.

Photo Jeff McIntosh, PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Donna Spencer
La Presse Canadienne
Calgary

Les ajouts apportés à la formation des Flames de Calgary permettront aux joueurs de pousser la machine à fond, estime le défenseur Mark Giordano.

L'entrée en scène du défenseur Dougie Hamilton et de l'ailier droit Michael Frolik signifie que leurs nouveaux coéquipiers échangeront les «quantités de minutes» pour des «minutes de qualité».

«L'an dernier, nous avions des joueurs en défensive qui passaient près de 30 minutes sur la glace, et des attaquants qui franchissaient largement les 20 minutes d'utilisation, a précisé Giordano, le capitaine des Flames. La profondeur va aider parce qu'elle limitera le nombre de minutes par présence, ce qui nous permettra de donner le maximum.»

Une attaque infatigable et une volonté à bloquer plus de tirs que toute autre formation dans la LNH ont aidé la formation albertaine à mettre fin à une disette de cinq ans sans participer aux séries éliminatoires, l'an dernier.

Bien qu'ils aient subi l'élimination en cinq matchs face aux Ducks d'Anaheim lors du deuxième tour, les Flames (45-30-7) n'avaient pas joué si longtemps lors d'une même saison depuis leur participation à la grande finale, en 2004.

Les Flames amorceront leur calendrier mercredi en accueillant les Canucks de Vancouver, qu'ils ont éliminés des séries en six matchs l'an dernier.

Ils feront aussi face à des attentes élevées de leurs partisans.

La position de gardien de but est celle qui suscite le plus grand nombre de questions, alors que Jonas Hiller, Karri Ramo et Joni Ortio ont tous paraphé des ententes à un volet. Hiller a disputé la majorité des matchs du calendrier régulier et a amorcé la ronde initiale des séries. Ramo a pris la relève au début du deuxième tour.

Peu importe qui composera le tandem de portiers, Bob Hartley restera fidèle à sa philosophie selon laquelle le gardien qui gagnera un match disputera le prochain, et celui qui perdra agira comme réserviste.

«Nous voulons quelqu'un qui prendra les choses en main, a résumé le vainqueur du trophée Jack-Adams à titre d'entraîneur-chef par excellence en 2014-2015. Dans cette business, c'est la victoire qui importe.»

Solide top 6

Si une incertitude plane au niveau des gardiens, ce n'est certainement pas le cas du côté de l'attaque. Jiri Hudler, un rusé vétéran, Johnny Gaudreau, candidat au titre de recrue par excellence l'an dernier, et le joueur de centre Sean Monahan qui, à 20 ans, amorcera sa troisième campagne dans la LNH, forment un premier trio de qualité.

Les plus récentes indications laissent par ailleurs croire que l'attaquant recrue Sam Bennett et Frolik accompagneront Mikael Backlund au sein de la deuxième unité, procurant aux Flames un top 6 des plus respectables.

L'éclosion de Micheal Ferland dans le rôle de protecteur, tard l'an dernier, apportera un ingrédient essentiel à une formation pleine d'endurance et de rapidité mais peu imposante, physiquement.

À la ligne bleue, la présence de Hamilton permettra de combler la perte temporaire de T.J. Brodie, victime d'une fracture à un doigt. Pendant le camp d'entraînement, le défenseur de 22 ans a évolué aux côtés de Giordano, qui semblait destiné à remporter le trophée Norris avant de subir une déchirure du biceps qui a mis fin à sa saison, le 25 février.

Giordano, Brodie, Kris Russell et Dennis Wideman ont reçu le feu vert et appuyé l'attaque l'an dernier, faisant des Flames une formation encore plus difficile à contrer.

Mais Russell croit que les Flames devront s'améliorer au chapitre de la possession du disque. Giordano est d'accord jusqu'à un certain point.

«Nous aimerions garder la rondelle plus longtemps en zone adverse que par le passé, mais l'an dernier, lorsque nous n'étions pas en possession de la rondelle, nous éliminions beaucoup de chances de marquer. Mais c'est sûr qu'à l'attaque, nous devrons être meilleurs à ce niveau.»

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

  • Connor McDavid prêt à faire des flammèches

    Hockey

    Connor McDavid prêt à faire des flammèches

    Jeudi prochain, à l'ombre de l'arche qui symbolise la porte de l'Ouest à St. Louis, un jeune homme de 18 ans, huit mois et 25 jours qui a choisi son... »

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer