Quel gardien les Sénateurs échangeront-ils?

Il semble que ce sera Robin Lehner ou... (Photo Eric Bolte, archives USA Today)

Agrandir

Il semble que ce sera Robin Lehner ou Craig Anderson qui devra quitter Ottawa, tout simplement parce que ces deux gardiens rapporteraient davantage aux Sénateurs dans une transaction.

Photo Eric Bolte, archives USA Today

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Lisa Wallace
La Presse Canadienne
Ottawa

Avec trois gardiens de la LNH sous contrat, Bryan Murray sait qu'il doit bouger.

Le directeur général des Sénateurs d'Ottawa a admis jeudi matin qu'il a reçu plusieurs appels au sujet de son trio de gardiens.

Alors que Craig Anderson et Robin Lehner étaient déjà sous contrat, les Sénateurs ont compliqué leur situation en faisant signer le mois dernier un contrat de trois saisons à Andrew Hammond, qui a éclos en 2014-15. C'est donc à Murray que reviendra la difficile tâche de trancher.

«Plusieurs équipes qui n'ont pas la chance d'avoir notre profondeur devant le filet ont démontré de l'intérêt, a-t-il dit. Nous sommes à passer leurs offres au peigne fin afin d'obtenir une transaction profitable pour notre organisation.»

Il ajoute qu'il ne s'est pas imposé d'échéancier pour compléter une transaction, mais il croit qu'elle surviendra plus tôt que tard.

«Je pense que nous avons identifié et connaissons les équipes sérieuses. Selon moi, d'ici une semaine ou deux j'aurai obtenu la meilleure offre possible et je devrai prendre une décision. Préférablement avant le repêchage, mais si ce doit être au camp d'entraînement, ce sera au camp d'entraînement.»

Il semble que ce sera Anderson ou Lehner qui devra quitter, tout simplement parce que ces deux gardiens rapporteraient davantage aux Sens. Mais est-ce la meilleure solution pour l'équipe?

La saison dernière, Anderson a compilé une fiche de 14-13-8 avec un taux d'efficacité de ,923 et une moyenne de buts alloués de 2,49, tandis que Lehner a conclu avec une fiche de 9-12-3 et des moyennes de ,905 et 3,02. Lehner a raté près de la moitié de la deuxième partie de la saison en raison d'une commotion, mais Murray affirme qu'il a beaucoup progressé et qu'il est sur la bonne voie.

Anderson a de son côté été tenu à l'écart par une contusion osseusse pendant près de deux mois, mais il a été solide à son retour au jeu, dans la série contre le Canadien de Montréal.

«Nous devons évaluer (les scénarios) et souhaiter prendre la meilleure décision, a indiqué Murray. Qui nous aidera? Nous voulons gagner maintenant. La seule question à laquelle on doive répondre, c'est: "A-t-on les éléments pour nous permettre de gagner maintenant?" C'est ce processus que nous avons amorcé.»

Dans un monde idéal, les Sénateurs obtiendraient un attaquant pouvant évoluer au sein des deux premiers trios en retour. Murray est prêt à ajouter des billes si l'offre est alléchante.

«Nous devrons regarder quelle est la meilleure offre et si elle n'inclut pas un joueur du top-6, nous devrons tout de même procéder», a-t-il toutefois prévenu.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer