Dan Bylsma est le nouvel entraîneur-chef des Sabres

Dan Bylsma... (Photo Gene J. Puskar, archives AP)

Agrandir

Dan Bylsma

Photo Gene J. Puskar, archives AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

John Wawrow
Associated Press
Buffalo

Les circonstances ont changé pour Dan Bylsma, qui a accepté de participer au développement des jeunes membres des Sabres de Buffalo, mais les attentes sont les mêmes pour celui qui a dirigé Sidney Crosby et les Penguins de Pittsburgh.

Le premier objectif de Bylsma est d'imprégner une culture gagnante chez les Sabres, une équipe qui a terminé dernière au classement général de la LNH lors des deux dernières saisons.

> Mathias Brunet: Les postes d'entraîneur se comblent

«Les attentes concernant la culture gagnante et comment nous jouons ne vont pas changer, a dit Bylsma lors de sa première conférence de presse à la tête des Sabres, jeudi. Et ça commence dès aujourd'hui, et ça va continuer pendant que nous développons ce groupe.»

Bylsma a admis que la tâche ne sera pas facile avec une équipe qui a échangé ses meilleurs joueurs et qui comptera sur un troisième entraîneur-chef différent depuis le congédiement de Lindy Ruff en février 2013.

«Je ne pense pas qu'il y ait un échéancier dans le développement de l'équipe, a dit Bylsma. Pour l'instant, nous devons développer l'équipe, nous devons trouver un moyen de rendre l'équipe un peu meilleure à chaque jour.»

Une semaine après avoir perdu le derby Mike Babcock, les Sabres ont dirigé leur attention vers un autre champion de la coupe Stanley pour remplacer Ted Nolan, congédié le mois dernier.

Âgé de 44 ans, Bylsma a guidé les Penguins vers la victoire de la coupe Stanley en 2009 à sa première campagne derrière le banc d'une équipe de la LNH. Il a finalement passé un peu plus de cinq saisons avec les Penguins, gagnant 252 matchs et étant nommé entraîneur par excellence du circuit en 2011. Il s'est fait montrer la sortie l'an dernier, lors d'un grand ménage.

Les Sabres ont dû concéder un choix de troisième tour en 2016 aux Penguins en compensation pour l'embauche de Bylsma, dont le contrat avec les Penguins arrivait à échéance en juin 2016.

«Nous voulons changer la culture ici et nous avons fait un pas dans la bonne direction aujourd'hui», a dit le directeur général des Sabres, Tim Murray.

Bylsma se retrouve à la tête d'une équipe qui a raté les éliminatoires au cours des quatre dernières saisons et qui n'a pas gagné une série depuis 2007.

Les Sabres comptent toutefois sur quelques jeunes joueurs intéressants et ils devraient repêcher le centre américain Jack Eichel au deuxième rang du prochain repêchage.

Bylsma a pu côtoyer Eichel au Championnat mondial de hockey, plus tôt en mai. Bylsma était entraîneur adjoint de l'équipe américaine et Eichel a évolué sur le premier trio de la formation qui a terminé au quatrième rang.

«Il était à la hauteur grâce à ses habiletés et à son gabarit, a dit Bylsma. Jack va être un bon joueur, peu importe où il se retrouve.»

Eichel devrait se retrouver au sein d'un groupe qui compte plusieurs jeunes joueurs talentueux, dont le centre Sam Reinhart, deuxième choix au repêchage en 2014, et les défenseurs Rasmus Ristolainen et Nikita Zadorov.

«L'avenir de l'équipe est prometteur», a noté Bylsma.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer