Les Oilers confirment l'embauche de Todd McLellan

Todd McLellan a guidé le Canada à la conquête... (Photo Laszlo Balogh, Reuters)

Agrandir

Todd McLellan a guidé le Canada à la conquête de la médaille d'or au Championnat du monde à Prague.

Photo Laszlo Balogh, Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Edmonton

Todd McLellan soutient avoir vu quelque chose en Taylor Hall et Jordan Eberle au plus récent Championnat du monde de hockey.

> Mathias Brunet: L'avenir des Oilers s'annonce intéressant

Et quand il est devenu entraîneur-chef des Oilers d'Edmonton, mardi, il a pointé vers le potentiel des jeunes joueurs de l'équipe pour expliquer sa décision.

Les Oilers ont annoncé la nouvelle deux jours après que McLellan eut guidé le Canada - qui comptait sur Hall et Eberle - vers la conquête de l'or au Championnat du monde, à Prague.

«Ça concorde avec ma vision de l'avenir comme entraîneur, des jeunes joueurs qui veulent gagner, trouver des moyens de gagner, et après avoir passé du temps avec Jordan et Taylor, je crois qu'il est évident que les beaux jours de cette équipe s'en viennent», a dit McLellan lors d'une conférence de presse soulignant son embauche, mardi.

«Ils ne seront pas tous beaux. C'est facile quand vous gagnez 10 ou 11 matchs de suite en Europe d'être confortable. Nous allons connaître des journées difficiles, nous le savons. Mais je me fie à mon instinct pour ce genre de choses et je suis convaincu qu'Edmonton est la bonne place pour ma famille et moi.»

McLellan a passé les sept dernières saisons à la barre des Sharks de San Jose, l'équipe participant aux séries éliminatoires lors des six premières. Il a compilé un palmarès de 311-163-66 en saison régulière, mais son dossier s'établit à seulement 30-32 en séries éliminatoires.

Il a ensuite mené le Canada vers un parcours parfait au Mondial, couronnant le tout avec une victoire de 6-1 contre la Russie en finale, dimanche.

McLellan semblait être le candidat favori pour le poste depuis que Peter Chiarelli est devenu le directeur général de l'équipe plus tôt ce mois-ci. Après avoir remporté la loterie qui leur a permis d'obtenir le premier choix au repêchage de la LNH, Chiarelli est allé rencontrer McLellan à Prague et une entente a été conclue.

«Il m'a impressionné lors de notre rencontre et j'appréciais déjà le travail qu'il avait accompli au cours des années à Detroit et à San Jose, a raconté Chiarelli. Vous regardez comment ces deux équipes jouent et leur personnel. Les joueurs savent comment travailler avec intensité et Todd est une des raisons pour expliquer ça. Il impose un niveau de confiance, d'énergie et de discipline à ses joueurs.»

Avant de se joindre aux Sharks, le Saskatchewanais de 47 ans a agi comme adjoint de Mike Babcock avec les Red Wings de Detroit.

Babcock n'a toujours pas fait connaître ses intentions pour la saison prochaine, même si un retour à la barre des Red Wings demeure possible.

Les Oilers n'ont pas participé aux séries éliminatoires depuis qu'ils ont disputé la finale de la Coupe Stanley en 2006.

L'avenir de Todd Nelson, qui a pris la relève de Dallas Eakins en décembre et un entraîneur par intérim populaire, est nébuleux.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer