• Accueil > 
  • Sports > 
  • Hockey 
  • > Trotz s'attend à un plus gros impact de la part d'Ovechkin 

Trotz s'attend à un plus gros impact de la part d'Ovechkin

Alexandre le Grand peut faire mieux. (Photo: Bernard Brault, La Presse)

Agrandir

Photo: Bernard Brault, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
John Wawrow
Associated Press

Alexandre le Grand peut faire mieux.

L'entraîneur des Capitals de Washington, Barry Trotz, compte sur son joueur vedette pour en faire plus dans la série de premier tour face aux Islanders de New York, qui sont aux commandes 2-1, après leur gain de dimanche en prolongation.

Les hostilités vont continuer mardi à Long Island avec les réflecteurs tournés vers Ovechkin, dont le succès en saison régulière n'a pas eu grand écho en séries, à ce point-ci.

Après une campagne de 53 buts et 81 points, le Russe a été limité à un but en trois rencontres, face aux Islanders. Il domine toutefois les siens avec 15 tirs.

«Il est encore un jeune homme qui raffine son jeu, a dit Trotz au sujet de l'athlète de 29 ans. Il va y avoir des défis, et celui-là en est un autre où il peut faire une différence. C'est le genre d'impact que j'attends de sa part.»

La baisse de régime est encore plus évidente à l'étranger. À ses 12 derniers matches de séries ailleurs qu'à Washington, Ovechkin n'a récolté qu'un filet et deux mentions d'aide. Il n'a pas marqué à ses six dernières rencontres du genre.

Ovechkin n'était pas disponible pour les médias après l'entraînement des siens, lundi.

Du côté des Islanders, le vétéran défenseur Johnny Boychuk prend plaisir à s'occuper de la mission de le contrer.

«Il a un style de jeu très physique. C'est un tank, a dit Boychuk, qui domine les Islanders avec 82 matches d'expérience en séries. C'est toujours plaisant de jouer contre lui. Vous savez qu'il va toujours donner son maximum.»

Trotz n'a rien à reprocher à Nicklas Backstrom. Après avoir obtenu 78 points en saison régulière, le Suédois a déjà fourni deux buts et quatre points au premier tour, à l'approche du quatrième match.

Au centre du trio complété par Ovechkin et Joel Ward, Backstrom dit qu'il revient à tout ce trio de prendre les choses en charge.

«C'est un sport d'équipe et il faut que tout le monde contribue, a t-il mentionné. Cela dit, c'est notre trio qui a le plus de temps de glace et il faut produire. Il est temps pour nous d'être à la hauteur.»

Les Capitals n'ont pas franchi la deuxième ronde depuis 1999. Ovechkin a quant à lui fait ses débuts dans la Ligue nationale en 2005-06.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer