Jamie Benn enlève le championnat des marqueurs

Jamie Benn (à droite) salue les partisans après... (PHOTO MIKE STONE, AP)

Agrandir

Jamie Benn (à droite) salue les partisans après avoir complété son otur du chapeau, samedi.

PHOTO MIKE STONE, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Stephen Whyno
Associated Press
TORONTO

La course au trophée Art-Ross s'est jouée dans les dernières minutes d'un match disputé lors du dernier jour de la saison régulière dans la LNH. Et ce n'est pas la seule raison pour laquelle il s'agit d'un accomplissement historique.

Le capitaine des Stars de Dallas Jamie Benn a récolté deux points lors des 125 dernières secondes de jeu de sa saison, samedi, ce qui lui a permis de devancer John Tavares, des Islanders de New York, et de mettre la main sur le trophée Art-Ross pour une première fois en carrière.

Les 87 points de Benn représentent le plus faible total d'un champion marqueur lors d'une saison complète depuis les 86 de Gordie Howe en 1962-63 et la deuxième pire moyenne de points par match de l'histoire (1,06), derrière le premier récipiendaire du trophée, Elmer Lach, en 1947-48 (1,02).

Tavares avait déclaré le mois dernier que les arbitres étaient moins sévères et que c'était peut-être une raison qui expliquait le faible total de points du champion marqueur.

«Je trouve que depuis la pause du match des étoiles, le classement est serré, les matchs sont importants et on dirait que les règles se sont assouplies. On laisse les joueurs décider du résultat, avait raconté Tavares, qui a terminé la campagne avec 86 points. C'est correct. Je pense qu'il faut simplement être constant. Mais ça diminue aussi le nombre de supériorités numériques.»

Un joueur qui a pleinement profité des avantages numériques est l'étoile des Capitals de Washington Alexander Ovechkin, qui a marqué 25 de ses 53 buts dans cette situation. Ovechkin a facilement mis la main sur le trophée Maurice-Richard remis au meilleur franc-tireur du circuit. Le capitaine du Lightning de Tampa Bay Steven Stamkos a terminé deuxième avec 43 buts.

Un total de 19 saisons d'au moins 50 buts ont été enregistrées depuis le lock-out de 2004-05. Six ont été réussies par Ovechkin.

Si Ovechkin a été dominant pour remplir les filets, le gardien du Canadien Carey Price a été le meilleur pour stopper les rondelles. Price a dominé la LNH au chapitre de la moyenne de buts alloués (1,96), du taux d'efficacité (,933) et des victoires (44), en plus de terminer deuxième derrière Marc-André Fleury, des Penguins de Pittsburgh, pour les blanchissages (10 contre neuf).

«Il est passé à un autre niveau et c'est ce que cette équipe avait besoin afin de franchir une autre étape», a dit le défenseur du Canadien P.K. Subban.

Puisque le Canadien et les Blackhawks de Chicago ont été les plus avares en accordant 189 buts chacun, Price partagera le trophée William M. Jennings avec Corey Crawford.

Price est un des favoris pour l'obtention du trophée Hart, remis au joueur le plus utile du circuit. Pour ce qui est des autres honneurs individuels, il faudra attendre le gala de juin prochain à Las Vegas.

Mais avant de remettre les honneurs individuels, 16 équipes lutteront pendant les deux prochains mois afin de pouvoir soulever la Coupe Stanley.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer