Gustav Nyquist ne ralentit pas la cadence

L'attaquant des Red Wings Gustav Nyquist a marqué... (Photo Bernard Brault, archives La Presse)

Agrandir

L'attaquant des Red Wings Gustav Nyquist a marqué 35 buts en 100 matchs dans la LNH.

Photo Bernard Brault, archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Stephen Whyno
La Presse Canadienne
Toronto

Lorsque Gustav Nyquist faisait la pluie et le beau temps dans la LNH en connaissant une séquence de 23 buts en 34 matchs la saison dernière, il n'en faisait pas de cas. Il se contentait de remplir le filet.

«J'avais l'impression que chaque fois que je tirais vers le filet adverse, la rondelle y pénétrait», a dit Nyquist.

Nyquist a présenté le quatrième meilleur taux de réussite de la LNH à 18,3%, et son rythme de production était tel que son nom de famille en suédois aurait pu se traduire par inépuisable. L'attaquant des Red Wings de Detroit ne semble pas vouloir ralentir la cadence cette saison, comme en témoignent ses trois buts en autant de matchs.

«Il a marqué partout où il est passé, mais il a marqué des points, et non des buts, a nuancé l'entraîneur-chef Mike Babcock vendredi au Air Canada Centre. Il possède un bon tir, un sens du hockey inhabituel et il a de toute évidence confiance en ses moyens. De nombreux joueurs dans cette ligue mettent du temps à se bâtir une confiance. Il est arrivé sur le tard, dont il était un peu plus établi, et en conséquence il a gagné en confiance beaucoup plus rapidement.»

Lorsqu'il a touché la cible en avantage numérique mercredi soir contre les Bruins de Boston, Nyquist a inscrit son 35e filet en 100 matchs dans la LNH - un plateau que seuls deux autres joueurs ont atteint lors des cinq dernières saisons: Taylor Hall, des Oilers d'Edmonton, et Jeff Skinner, des Hurricanes de la Caroline.

Nyquist, qui a marqué ses trois filets en seulement huit tirs au but, n'aime pas parler des succès qu'il connaît. Il considère avoir obtenu des occasions en or la saison dernière en raison des nombreuses blessures qui ont décimé les Red Wings.

«Selon moi, plus tu joues, plus tu gagnes en confiance, a-t-il expliqué. J'ai joué avec de grands joueurs, aussi, donc je crois que ça explique en grande partie mes statistiques.»

Les Maple Leafs de Toronto accueilleront les Red Wings vendredi, avant que les deux clubs ne complètent ce voyage aller-retour samedi à Detroit.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer