Les Sharks veulent éviter la catastrophe

Personne ne devrait sursauter en apprenant que les Kings de Los Angeles et les... (Photo: Reuters)

Agrandir

Photo: Reuters

Associated Press
San Jose

Personne ne devrait sursauter en apprenant que les Kings de Los Angeles et les Sharks de San Jose se préparent à disputer un match no 7 dans leur série de premier tour dans l'Association de l'Ouest étant donné la féroce rivalité qui oppose les deux clubs californiens depuis quelques années déjà.

La surprise, c'est la façon dont ces deux équipes en sont venues à disputer un match sans lendemain, mercredi soir.

Les Sharks ont dominé la série d'entrée de jeu, enlevant les honneurs des trois premiers matchs tout en malmenant l'ex-joueur par excellence des séries éliminatoires Jonathan Quick - qui a alloué un total de 16 buts pendant cette séquence.

Les Kings ont toutefois riposté en gagnant les trois matchs suivants par une marge de trois buts pour provoquer la tenue d'un match ultime à San Jose, dont l'enjeu sera un laissez-passer pour le deuxième tour dans l'Ouest contre les Ducks d'Anaheim.

«Nous sommes conscients de l'enjeu, a admis l'attaquant des Sharks Joe Pavelski. Il existait une possibilité pour que cette série se rende à la limite. Nous ne pensions probablement pas y parvenir de cette façon, mais nous y sommes maintenant et les gars seront prêts à jouer.»

Les Kings sont devenus la neuvième équipe à provoquer un match no 7 après avoir perdu les trois premiers duels d'une série. Trois des huit équipes précédentes ont complété la remontée, et au pire les Sharks pourront se consoler en se rappelant qu'ils avaient évité l'effondrement en 2011 lorsqu'ils ont rebondi après trois défaites consécutives en prenant la mesure des Red Wings de Detroit 3-2 à domicile. Ils avaient alors accédé à la série finale de l'Association de l'Ouest.

Les Sharks avaient rapidement pris les commandes de ce match en inscrivant deux buts en première période, avant de s'accrocher pour l'emporter.

«Nous sommes confiants, a dit le capitaine des Sharks Joe Thornton. Nous avions l'impression de ne pas suivre le plan de match dans certains de ces affrontements, mais ensuite ça s'était replacé lentement. C'est un peu la même chose cette année.»

Un but rapide mercredi soir pourrait sans doute calmer les Sharks, qui n'ont jamais mené lors des trois derniers matchs.

Ç'a permis aux Kings de resserrer leur défensive et d'éliminer toutes les descentes en surnombre qui avaient permis aux Sharks d'inscrire un total de 13 buts au cours des deux premiers volets de cette série.

«Je crois que notre approche a changé depuis trois matchs, a reconnu l'attaquant des Kings Justin Williams. Nous avons le dos au mur. Il faut gagner ou nous sommes éliminés. En conséquence, il a fallu démontrer notre ténacité et hausser notre niveau de jeu d'un cran, et je crois que nous avons fait du bon boulot pour atteindre ces objectifs.»




la liste:123302:liste;la boite:4317250:box

Rondelle libre>

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer