Le CH débordé par la rapidité des Blue Jackets

  • Une bagarre a éclaté entre Max Pacioretty et Ryan Johanssen. (Photo Bernard Brault, La Presse)

    Plein écran

    Une bagarre a éclaté entre Max Pacioretty et Ryan Johanssen.

    Photo Bernard Brault, La Presse

  • 1 / 8
  • Boone Jenner revient à la charge. (Photo Bernard Brault, La Presse)

    Plein écran

    Boone Jenner revient à la charge.

    Photo Bernard Brault, La Presse

  • 2 / 8
  • Brendan Gallagher, les bras en l'air, les fesses à terre, célèbre son but. (Photo Bernard Brault, La Presse)

    Plein écran

    Brendan Gallagher, les bras en l'air, les fesses à terre, célèbre son but.

    Photo Bernard Brault, La Presse

  • 3 / 8
  • Sergei Bobrovsky demeure impuissant sur cette séquence. (Photo Bernard Brault, La Presse)

    Plein écran

    Sergei Bobrovsky demeure impuissant sur cette séquence.

    Photo Bernard Brault, La Presse

  • 4 / 8
  • Andrei Markov et Carey Price tentent de déjouer l'attaque machiavélique de Matt Calvert. (Photo Bernard Brault, La Presse)

    Plein écran

    Andrei Markov et Carey Price tentent de déjouer l'attaque machiavélique de Matt Calvert.

    Photo Bernard Brault, La Presse

  • 5 / 8
  • Mike Weaver (Photo Bernard Brault, La Presse)

    Plein écran

    Mike Weaver

    Photo Bernard Brault, La Presse

  • 6 / 8
  • Derek MacKenzie et Matt Letestu s'ouvriraient bien une bouteille de champagne pour souligner leur but. (Photo Bernard Brault, La Presse)

    Plein écran

    Derek MacKenzie et Matt Letestu s'ouvriraient bien une bouteille de champagne pour souligner leur but.

    Photo Bernard Brault, La Presse

  • 7 / 8
  • Boone Jenner en face à face avec Price. (Photo Bernard Brault, La Presse)

    Plein écran

    Boone Jenner en face à face avec Price.

    Photo Bernard Brault, La Presse

  • 8 / 8

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Montréal) Le directeur général des Blue Jackets de Columbus, Jarmo Kekalainen, nous avait prévenus la veille: on n'avait encore rien vu de l'immense potentiel de son centre numéro un, Ryan Johansen.

» Le sommaire du match

Le jeune homme de 21 ans a fait la différence jeudi soir au Centre Bell. Il a brisé une égalité de 2-2 avec trois minutes à faire dans la rencontre en s'échappant devant Carey Price après une bévue du défenseur Jarred Tinordi.

La recrue du CH a tenté un jeu du revers le long de la rampe à sa ligne bleue et il a perdu le disque aux mains de Johansen.

« Je ne me sens pas très bien, a murmuré Tinordi dans le vestiaire de son équipe après la rencontre. C'était un jeu stupide de ma part, j'étais du revers, je savais qu'il était rapide, mais je croyais quand même avoir le temps de faire mon jeu. »

Ça n'a été qu'un des nombreux jeux spectaculaires de Johansen, ce quatrième choix au total de la LNH en 2010, qui a terminé sa soirée avec 7 tirs et 82 % de réussite lors des mises en jeu. Une victoire qui revenait aux Blue Jackets, malgré le score en apparence serré, puisqu'ils ont outrageusement dominé le CH du début à la fin.

« On ne s'attendait pas à autant de pression en zone défensive, a mentionné Tinordi. C'est un club rapide qui n'arrête jamais. »

Carey Price a évité l'humiliation à son club en stoppant 37 des 40 tirs dirigés sur lui.

Price n'a pas que défendu son club sur la glace. Il a aussi manoeuvré avec doigté dans le vestiaire après la rencontre en détournant vers lui l'attention des journalistes qui se dirigeaient vers le pauvre Tinordi.

Sa diversion a permis au jeune défenseur de se dévêtir tranquillement et de décompresser avant d'affronter les médias.

« C'est un bon kid qui va apprendre de ses erreurs, a déclaré Michel Therrien lors de son point de presse une quinzaine de minutes plus tard. Je ne lui ai pas parlé, je ne parle jamais à mes joueurs après un match, que ce soit positif ou négatif. »

Le Canadien a vite compris que les Blue Jackets n'étaient pas à Montréal pour se la couler douce.

Dès la mise en jeu initiale, Cam Atkinson s'est faufilé entre Francis Bouillon et P.K. Subban pour se présenter seul devant Carey Price, qui a dû être vif pour éviter un déficit de 1-0 après 10 secondes.

Les Jackets ont continué d'imposer un rythme infernal aux locaux: un échec-avant soutenu, des mises en échec solides et beaucoup, beaucoup de vitesse. Les défenseurs du CH ont eu à se lever la tête et à précipiter leurs jeux.

Price a eu à se signaler à plusieurs reprises, en particulier devant la recrue Boone Jenner, dont la vitesse a étourdi Alexei Emelin et Andrei Markov.

C'est pourtant le Canadien qui a pris les devants en supériorité numérique avec cinq minutes à faire. Sergei Bobrovsky venait de réussir un superbe arrêt à la suite d'un tir à bout pourtant d'Alex Galchenyuk lorsque Brendan Gallagher a saisi au vol le retour. La rondelle a dévié sous Bobrovsky, un 18e but pour Gallagher.

Mais Columbus a répliqué une minute plus tard, en infériorité numérique, sur un jeu plutôt singulier. Mark Letestu a tiré directement vers Price lors de la mise en jeu en territoire du CH, Derek MacKenzie a foncé vers le filet et poussé le disque derrière Price.

Le jeune Johansen se trouvait alors au banc des pénalités pour la deuxième fois en première période, après avoir joué du bâton avec ses adversaires. Il a continué son manège par la suite, ce qui n'a pas plu à Max Pacioretty qui a engagé le combat avec lui. L'ailier du CH l'a étendu avec une solide droite, et le jeune attaquant des Jackets est rentré au vestiaire piteux.

Columbus a pris les devants en deuxième, encore une fois grâce à son échec-avant soutenu. Brandon Dubinsky a battu de vitesse le long de la rampe Thomas Vanek un peu passif en réception de passe, Nick Foligno a mis Subban hors d'état de nuire devant le filet avec un double échec illégal et impuni, et Dubinsky a saisi une rondelle libre pour battre Price.

Le Canadien devait se défendre en infériorité numérique de quatre minutes à la suite d'un coup de bâton de Tomas Plekanec au visage de Dubinsky lorsque Lars Eller a réussi une belle poussée qui a mené à un tir de pénalité en sa faveur, après qu'il eut été accroché.

Eller a bien tenté une feinte, puis deux, mais Bobrovsky n'a jamais bronché.

Vanek a provoqué l'égalité à la huitième minute grâce à un tir sur réception à la suite d'une passe lumineuse de Pacioretty.

Mais Johansen n'avait pas dit son dernier mot...

Ils ont dit

Brian Gionta 

«En troisième période, on s'est dit qu'on avait une chance de se racheter après deux vilaines périodes. On voulait la voler pour Carey Price. Ils n'ont jamais cessé de nous pourchasser. Nous avons écopé de huit mineures contre trois, mais c'est le signe que nous étions deuxièmes sur la rondelle. Nous avons au moins accompli du très bon travail en infériorité numérique.»

Carey Price 

«C'est une équipe très rapide qui n'a pas ralenti de la soirée. Je me sentais très bien, même si j'aurais souhaité un meilleur résultat. Nous avons été très bons en infériorité numérique, les gars ont bloqué beaucoup de tirs devant moi.»

Michel Therrien 

«Nous étions en position d'arracher un point, mais on ne méritait pas de gagner. Nous avons mal joué. Carey a excellé.»

Todd Richards, entraîneur des Blue Jackets

«[Bobrovsky] n'a jamais dit qu'il avait besoin d'une soirée de congé. Je crois que les gardiens d'élite veulent et s'attendent à être devant le filet chaque soir. [...] Il faudra y aller un match à la fois. On sait où l'on en est au classement et on est déjà en mode éliminatoire. L'adrénaline a pris le dessus et l'esprit contrôle le corps. Si la tête dit que le corps se sent bien, la plupart du temps le corps va se sentir comme tel.»




À découvrir sur LaPresse.ca

  • Blue Jackets 3 - Canadien 2 (final)

    Clavardages

    Blue Jackets 3 - Canadien 2 (final)

    Relisez notre clavardage sur l'affrontement entre le Canadien et les Blue Jackets de Columbus. »

  • L'éclosion de Ryan Johansen

    Hockey

    L'éclosion de Ryan Johansen

    C'est le quatrième choix total au repêchage de 2011 et il est le premier marqueur des Blue Jackets de Columbus. Si le nom de Ryan Johansen n'est pas... »

  • Comme un vent d'ouest

    Hockey

    Comme un vent d'ouest

    Plusieurs fois cette année le Canadien a trouvé un moyen de gagner, ou à tout le moins d'aller chercher un point. Mais il n'y a pas eu de vol face... »

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:4273453:box

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer