Un match comme les autres, prétend le Canadien

L'entraîneur du Canadien Michel Therrien a rappelé à... (Photo Robert Skinner, La Presse)

Agrandir

L'entraîneur du Canadien Michel Therrien a rappelé à ses joueurs qu'ils ne doivent pas se laisser décontenancer par le symbole que représente Patrick Roy à Montréal.

Photo Robert Skinner, La Presse

Si le match de ce soir face à l'Avalanche du Colorado revêt un cachet spécial, ce sera pour les amateurs et pour Patrick Roy lui-même. Mais pour les joueurs du Canadien, pas question de se laisser attendrir par l'émotion.

«C'est une distraction sur laquelle on ne peut s'attarder», a dit Brendan Gallagher.

«Ce n'est pas vraiment un match différent des autres, a renchéri Francis Bouillon, qui jouera de nouveau aux côtés de P.K. Subban. C'est un match qu'il faut gagner et pour lequel il faut sortir en force. Mais on sait que ça va être un match important pour plusieurs personnes. Il y a plein de gens qui, étant plus jeunes, ont vécu plein de belles choses en regardant évoluer Patrick Roy.»

Comme tout le monde, l'entraîneur-chef Michel Therrien a vu Roy gagner son dû dans la LHJMQ pendant des années avant de faire le saut derrière un banc de la Ligue nationale. Il n'a pas laissé sa réputation et ses succès antérieurs le précéder.

«Ça démontre sa passion pour le hockey et le métier d'entraîneur, estime Therrien. Il aurait pu prendre un chemin différent, mais le fait qu'il ait travaillé avec des jeunes pendant près de dix ans mérite le respect. C'est avec les années d'expérience qu'on s'améliore comme entraîneur et Patrick s'est donné les moyens d'avoir du succès.

«Honnêtement, je ne suis pas surpris des succès de l'Avalanche cette saison.»

Mais le message de Therrien à ses hommes n'en est pas moins que le CH doit se concentrer sur les deux points à aller chercher, et ne pas se laisser décontenancer par le symbole que représente à Montréal l'entraîneur de l'équipe adverse.

«Il n'y a pas de rivalité entre les deux équipes, a rappelé Therrien. Les rivalités se créent en séries, et dans la lutte à l'intérieur de son association pour mériter une place en séries. Or, on ne voit pas l'Avalanche bien souvent.

«Mais le retour de Patrick, compte tenu de la carrière qu'il a connue à Montréal, sera une journée spéciale pour lui. C'est normal. Il a fait de grandes choses pour la ville et ce sera aussi une soirée spéciale pour les amateurs.»

Le Canadien n'apportera aucun changement à sa formation face à l'Avalanche. C'est donc qu'à l'attaque, Rene Bourque, Ryan White et George Parros seront de nouveau laissés de côté. Le quatrième trio sera encore une fois composé de Travis Moen, Brandon Prust et Dale Weise.

En défense, Douglas Murray sera retranché pour un deuxième match de suite à la faveur de Jarred Tinordi. Le jeune arrière jouera encore ce soir en compagnie du nouveau Mike Weaver.




Rondelle Libre >

123302:liste;4317250:box; 300_billet-brunet.tpl:file;
la boite:1600166:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer